Injection de vinyle et corrosion

Patte de cheval suite à la technique de vinyle puis corrosion.

L'injection de vinyle et corrosion est une technique anatomique utilisée pour la visualisation du système circulatoire. Elle consiste dans le remplissage du système circulatoire avec de l'acétate de vinyle et de l'utilisation de la technique de corrosion pour le retrait de restes de matière organique. La technique de vinyle suivie de corrosion, en plus d'être peu coûteuse, garantit une longue période de conservation[1].

La technique de vinyle et corrosion permet surtout l'étude des vaisseaux sanguins. Elle est utilisée pour marquer le système circulatoire (artériel et veineux) avec l'utilisation de l'acétate de vinyle pré-pigmenté pour remplir les vaisseaux de la partie à être étudiée afin d'être en mesure de visualiser les systèmes veineux[2],[3].

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. Fabio Sergio Cury, Julia Barrionuevo Censoni et Carlos Eduardo Ambrósio, « Técnicas anatômicas no ensino da prática de anatomia animal », Pesquisa Veterinária Brasileira, vol. 33, no 5,‎ , p. 688–696 (ISSN 0100-736X, DOI 10.1590/S0100-736X2013000500022, lire en ligne, consulté le 12 juillet 2017)
  2. Rodrigues, H (2010). Técnicas Anatômicas. 4th ed. Vitória, ES: GM Gráfica e Editora. pp. 269.
  3. Tânia Maria de Andrade Rodrigues, José Arnaldo O. Palmeira, José Teles de Mendonça et Otoni Moreira Gomes, « Study of evolutive coronary arteries anatomy in vertebrates using vinyl acetate technique », Brazilian Journal of Cardiovascular Surgery, vol. 14, no 4,‎ , p. 331–339 (ISSN 0102-7638, DOI 10.1590/S0102-76381999000400008, lire en ligne, consulté le 12 juillet 2017)