Ouvrir le menu principal

Ingrid Sinclair

réalisatrice de cinéma zimbabwéenne
Ingrid Sinclair
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalités
Activités
Réalisatrice, productrice, scénaristeVoir et modifier les données sur Wikidata

Ingrid Sinclair est une réalisatrice de cinéma zimbabwéenne[1] d'origine britannique, née en 1948.

BiographieModifier

Née en Rhodésie du Sud et citoyenne britannique, Ingrid Sinclair grandit au Royaume-Uni où elle étudie. S'étant engagée au côté du Chimurenga (un mouvement zimbabwéen de libération), en 1985 elle revient s'établir au Zimbabwe (le pays étant indépendant depuis 1980), et en est devenue citoyenne [2],[3].

Ingrid Sinclair travaille comme productrice et réalisatrice de cinéma. Son premier long-métrage Flame (1996) raconte l'histoire de deux femmes qui ont rejoint l'armée de libération pour se battre pour l'indépendance du Zimbabwe. Ce film reçoit des récompenses et des standing ovations dans le monde entier.

Elle a réalisé plusieurs documentaires : Bird from another world, qui évoque l'œuvre de sculpteurs Zimbabwéens, et Biopiracy: Who Owns Life? (Biopiracy : qui Possède la Vie ?). Ce documentaire raconte comment certains brevets de l'OMC (Organisation mondiale du commerce) exploitent le matériel génétique fourni par des guérisseurs traditionnels au Zimbabwe et des fermiers en Inde. Son court-métrage, Riches, raconte l'histoire d'une mère célibataire qui échappe à l'apartheid en Afrique du Sud en s'enfuyant au Zimbabwe.

Prix et distinctionsModifier

Son film "Flame" a remporté les prix suivants[4]

FilmographieModifier

  • 2009: Africa is a Woman's Name, documentaire, (segment "Amai Rosie")[5] 
  • 2002: Mama Africa (segment "Riches") 
  • 2002: Biopiracy: Who Owns Life?, documentaire, 26'[6] 
  • 2001: Riches, court-métrage 
  • 1999: Tides of Gold, documentaire 
  • 1996: Flame, fiction, 90'
  • 1995: More seeds for better trees, documentaire
  • 1992. Bird from another world, documentaire
  • 1990: The Sanction Debate, documentaire
  • 1989: Wake Up, documentaire

Notes et référencesModifier

  1. « Ingrid Sinclair », sur IMDb (consulté le 11 septembre 2016)
  2. « Ingrid Sinclair », sur africultures.com (consulté le 11 septembre 2016)
  3. (en-US) « Ingrid Sinclair », (consulté le 11 septembre 2016)
  4. « Zimmedia » Awards », sur zimmedia.com (consulté le 11 septembre 2016)
  5. Valerie K. Orlando, « Sinclair Ingrid, Pickering Bridget, and Kinyanjui Wanjiru. Africa is a Woman’s Name. 2009. Spain, Africa. Shona with English subtitles. 52 minutes. Transparent Productions. Women Make Movies. $250.00. », African Studies Review, vol. 56,‎ , p. 259–260 (ISSN 0002-0206 et 1555-2462, DOI 10.1017/asr.2013.97, lire en ligne, consulté le 11 septembre 2016)
  6. « Zimmedia » Biopiracy: Who owns Life? », sur zimmedia.com (consulté le 11 septembre 2016)