Ouvrir le menu principal

L'industrie des télécommunications correspond à l'ensemble des acteurs qui produisent et commercialisent des biens et des services de télécommunications tels que les opérateurs et les constructeurs. Elle est pour l'essentiel celle des marchés de la téléphonie, de la transmission de données et d'Internet.

Elle est tirée d'une part par la demande de ceux qui souhaitent échanger vite une grande quantité d'informations et d'autre part par la satisfaction que l'usage des télécommunications apporte à ces utilisateurs. Elle a décollé le jour où les particuliers, les entreprises, les administrations, et plus généralement les personnes physiques et les personnes morales, ont choisi d'utiliser les moyens techniques proposées par cette industrie pour satisfaire ce besoin d'échange. Elle s'essoufflera quand le besoin s'essoufflera ou bien quand les techniques seront obsolètes.

Ce secteur est en concurrence avec les industries qui offrent d'autres moyens de communication, parmi lesquelles celle du transport et celle des médias. La poste, la messagerie, les déplacements des personnes, la télévision, la radio et la presse sont des solutions alternatives aux télécommunications pour échanger de l'information.

Les fournisseurs se rangent en deux grandes familles. Les constructeurs fournissent les équipements. Les opérateurs délivrent les services. Les équipements se répartissent en trois catégories : l'infrastructure réseau, les terminaux et les applications. Certains opérateurs sont propriétaires et exploitant de leur propre réseau. D'autres opérateurs louent leur réseau à des confrères. En fonction des services et de la stratégie commerciale des uns et des autres, les terminaux sont soit vendus par le constructeur à l'utilisateur soit mis par l'opérateur à la disposition de l'utilisateur. Les applications peuvent être installées dans le réseau et mises à la disposition de l'utilisateur par l'opérateur, fournies avec le terminal ou bien installées par l'utilisateur sur son terminal. L'organisation dépend des possibilités techniques, du rapport de force entre le constructeur et l'opérateur et de la stratégie commerciale de chacun des acteurs.

Les modèles économiques sont variés. L'utilisateur peut acheter le terminal au constructeur et le service à l'opérateur. Ce modèle est par exemple celui de la téléphonie fixe des entreprises qui disposent de leur propre équipement raccordé au réseau de leur opérateur. Ces entreprises investissent dans un équipement maintenu par une société de service et paie à l'opérateur l'usage qu'elles font du téléphone. L'utilisateur peut également louer le terminal et acheter le service à l'opérateur, sans avoir alors aucune relation directe avec le constructeur. Enfin, l'opérateur peut délivrer le service à l'utilisateur sans le faire payer mais en facturant l'annonceur sur le modèle de radio. Ce dernier modèle est celui des services gratuits sur internet, comme un service d'annuaire par exemple, que le consommateur consulte sans être facturé parce que, en complément de la fourniture de l'information demandée, l'opérateur lui envoie un message publicitaire.

Voir aussiModifier