In'oya

Entreprise française de dermo-cosmétiques ciblant ses recherches sur les spécificités des peaux noires, mates et métissées.

Laboratoire In'oya
Logo du Laboratoire INOYA
Logo du Laboratoire INOYA

Création 2011
Fondateurs Abd Haq Bengeloune & Laïla Mkimer
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan La recherche pour les peaux noires et mates
Siège social Gardanne
Drapeau de France France
Activité Cosmétique
SIREN 534 452 768
Site web inoya-laboratoire.com

In'oya est une entreprise française de dermo-cosmétiques fondée en 2011 ciblant ses recherches sur les spécificités des peaux noires, mates et métissées.

En s'appuyant sur le génie génétique et ses travaux de recherche scientifique sur la mélanogenèse, le laboratoire In'oya a découvert les processus qui conduisaient à l'apparition de taches sur les peaux pigmentées et breveté une molécule destinée à traiter ces taches[1].

HistoriqueModifier

En 2011, le laboratoire In'oya est créé par Abd Haq Bengeloune[2], un jeune ingénieur biomédical d'origine sénégalaise, entouré d'une équipe de chercheurs marseillais du CNRS de Saint-Jérôme et de l'INSERM de la Faculté de pharmacie de la Timone. L'objectif est de mettre en place un soin anti-taches tenant compte des gènes spécifiques aux peaux pigmentées.[3],[4]

En 2013, Crédit Agricole Alpes-Provence Création entre dans le capital du Laboratoire In'oya.[5]

En 2014, le Laboratoire In'oya développe une innovation technologique capable de bloquer l'enzyme TYRP1 ainsi que la Tyrosinase pour agir sur les taches d'hyperpigmentation[6]. Une demande de brevet européen Brevet EP 2705830 et international Brevet WO 2014037111 est déposée en collaboration avec Aix-Marseille Université et le CNRS.

En 2015, le Laboratoire In'oya clôture une levée de fond de 430 000 euros auprès de PACA Investissement, CAAP Création et CPG avec pour objectif de poursuivre ses efforts en R&D et lancer une nouvelle gamme de soins en France et en Afrique.

En 2015, le Laboratoire In'oya se lance dans la commercialisation de ses produits auprès des pharmacies françaises[1].

Engagement écologiqueModifier

Le Laboratoire In'oya s’est engagé dans une démarche de développement durable en faisant le choix de s'approvisionner dans la Grande Muraille Verte, ceinture végétale qui relie Dakar à Djibouti, sous le Sahara, cultivée et entretenue par les populations locales.[7]

Notes et référencesModifier

  1. a et b « In’Oya, les cosmétiques ethniques … et éthiques », La Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2019).
  2. "Abd Haq Bengeloune : au bonheur des dames", sur Jeune Afrique, 04/02/2013
  3. "Des sociétés très en pointe", sur Le Point, 19/04/2012
  4. "Les innovations que la Silicon Valley nous envie", sur Capital.fr, 10/09/2012
  5. "CAAP Création aux côtés d'In’Oya", sur Crediagricole.info, 29/04/2015
  6. "ArgTX-636, a polyamine isolated from spider venom: A novel class of melanogenesis inhibitors, sur ScienceDirect, 15/11/2016
  7. "Reportage au coeur de la filière cosmétique en Provence, numéro 1 en France", sur Made in Marseille, 11/04/2017

Liens externesModifier