Ouvrir le menu principal

Impasse Saint-Faron

Anc. 7e arrt
Impasse Saint-Faron
Cul-de-sac Saint-Faron (disparue)
Image illustrative de l’article Impasse Saint-Faron
Plan de la place de Grève, de l'hôtel de ville de Paris et des rues alentour avec le cul-de-sac Saint-Faron.
Situation
Arrondissement Anc. 7e
Quartier Marché-Saint-Jean
Début Rue de la Tixéranderie
Fin En impasse
Morphologie
Longueur 51 m
Historique
Création Avant 1295
Ancien nom Rue de l'Esguillerie
Rue de l'Esculerie
Rue de la Violette
Rue des Juifs
Cul-de-sac des Juifs
Ruelle Barentin
Cul-de-sac Barentin
Cul-de-sac Saint-Faron
Impasse Saint-Faron

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Impasse Saint-Faron Cul-de-sac Saint-Faron (disparue)

L'impasse Saint-Faron est une ancienne voie de Paris qui était située dans l'ancien 7e arrondissement et qui a disparu lors de l'ouverture des rues de Lobau et de Rivoli.

Origine du nomModifier

Cette rue prit le nom d'« impasse » ou « cul-de-sac Saint-Faron » en raison de l'hôtel particulier des abbés de Saint-Faron[1] qui y était sis.

SituationModifier

Située dans l'ancien 7e arrondissement, quartier du Marché-Saint-Jean, l'impasse Saint-Faron, d'une longueur de 51 mètres, commençait au 49, rue de la Tixéranderie et finissait en cul-de-sac[2].

Les numéros de la rue étaient noirs[3]. Le dernier numéro impair était le no 7 et le dernier numéro pair était le no 4.

HistoriqueModifier

En 1295, cette voie porte le nom de « rue de l'Esguillerie », en raison de la présence de marchands d'aiguilles[4], et en 1300 celui de « rue de l'Esculerie[3] ».

Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous le nom de « rue de l'Esculerie ».

En 1313, elle est appelée « rue de la Violette», puis « rue des Juifs », « cul-de-sac des Juifs », « ruelle Barentin », « cul-de-sac Barentin » et, enfin, « cul-de-sac Saint-Faron » et « impasse Saint-Faron ».

Elle disparait lors de l'ouverture des rues de Lobau et de Rivoli.

Notes, sources et référencesModifier

  1. L'abbaye Saint-Faron était située à Meaux
  2. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 27e quartier « Marché Saint-Jean », îlot no 10, F/31/85/11.
  3. a et b Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.
  4. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments.

BibliographieModifier

Articles connexesModifier