Ouvrir le menu principal

Hurghada

établissement humain en Égypte
Al-Mahmya, Hurghada.
El Gouna.

Hurghada (en arabe : الغردقة, Al Ghardaqah?) est une ville touristique importante d'Égypte. Peuplée de près de 87 000 habitants[1] aujourd’hui, elle a été fondée au début du XXe siècle et, depuis les années 1980, la ville n'a cessé d'être agrandie par de multiples investisseurs pour faire de cette cité balnéaire un des sites les plus appréciés des touristes au bord de la mer Rouge. Située au sud du canal de Suez et à 500 km soit six heures de route du Caire, la région qui entoure la ville axe son développement autour du tourisme et de l'hôtellerie. Les activités proposées sur place aux vacanciers sont principalement centrées sur la plongée sous-marine, le safari et les excursions en bateau dans les îles proches de la ville (comme l'île de Mahmya).

On remarque une grosse présence de touristes allemands et russes - la ville est d'ailleurs surnommée Russghada -, grâce à la collaboration entre les différents hôtels et les agences de voyages de ces deux pays. Cette ville se situe à 20 kilomètres de El Gouna.

GéographieModifier

La ville est divisée en trois secteurs principaux :

Au nord, El Dahhar : quartier traditionnel, avec le souk, ses petits commerces, restaurants et autres petits hôtels.

La partie centrale d'Hurghada, Al Sakkala, dispose d'un port permettant de rejoindre en bateau la ville de Charm el-Cheikh et de l’aéroport à l'ouest. Ce quartier dispose aussi de nombreux bars, restaurants, cinémas, clubs, centres commerciaux et hôtels. Les nuits y sont plutôt animées.

Au sud se situe Al Ahiaa, secteur hôtelier 4/5 étoiles constitué de grands complexes sur une zone côtière d'une vingtaine de kilomètres.

Il existe 145 hôtels à Hurghada, soit 73 000 lits et 38 000 emplois.

Aujourd'hui, sous la pression de nombreuses associations écologiques qui dénoncent le développement urbain anarchique, l'État égyptien a fixé des taxes destinées à la protection de la mer Rouge, un des plus beaux sites au monde pour la plongée.

Au large de la ville se trouvent les deux îles Giftoun.

TourismeModifier

En janvier et juillet 2017, des hôtels d'Hurghada ont été la cible d'attentats islamistes contre des touristes étrangers (3 morts et plusieurs blessés le 14 juillet 2017).[réf. nécessaire]

PopulationModifier

Sur ses 87 000 habitants, Hurghada comporte 34 000 femmes et 53 000 hommes. 24,4 % de la population ne sait ni lire, ni écrire.

Dans la nuit du 2 au , le ferry Al-Salam Boccaccio 98 a fait naufrage à 70 kilomètres d'Hurghada.

ClimatModifier

  
Mois J F M A M J J A S O N D
Températures maximales moyennes (°C) 22 23 25 27 30 32 33 34 32 30 27 24
Températures minimales moyennes (°C) 14 14 16 19 23 25 26 27 25 23 19 16
Températures moyennes de l'eau (°C) 22 21 22 23 25 26 27 28 27 27 25 24
Heures de soleil par jour 7 8 9 10 11 10 10 10 10 10 8 8
Jour de pluie par mois 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Humidité de l'air (%) 53 51 51 52 51 52 54 52 54 55 56 54

TransportsModifier

BusModifier

BateauModifier

Au nord de Sekkala, départ pour Charm el-Cheikh.

AvionModifier

Aéroport à l'ouest de Sekkala en direction de Charm el-Cheikh, Le Caire, Alexandrie.

L'Aéroport international de Hurghada compte un trafic de plus de 6 millions de passagers par an.

RéférencesModifier

  1. Guide du Routard Égypte 2011, (ISBN 978-2-01-245000-4)
  • Guide Carnet de Voyage Hurghada et Mer rouge, Le Petit Futé

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :