Hulda Swai

chercheuse tanzanienne
Hulda Swai
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Nelson Mandela African Institute of Science and Technology (en) (depuis le ), université de Pretoria (depuis le ), université de Londres ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Hulda Shaidi Swai, née en , est une chercheuse et professeure tanzanienne en sciences de la vie et bio-ingénierie. Elle est une pionnière de la recherche en nanomédecine dans le développement de médicaments contre les maladies infectieuses en Afrique. Ses travaux portent notamment sur l’utilisation des nanotechnologies dans les médicaments antipaludiques.

FormationModifier

Hulda Swai est diplômée en 1980 de l'université de Dar es Salaam en chimie et statistiques.

En 1985,Hulda Swai obtient un Master of Science en technologie des biomatériaux à la Queen Mary University of London. Elle devient docteure de cette même université en 2000[1].

CarrièreModifier

Hulda Swai travaille neuf ans en tant que chercheuse à la Queen Mary University of London.

De 2001 à 2014, elle est chercheuse au Conseil pour la recherche scientifique et industrielle (CSIR) en Afrique du Sud. Elle y dirige le Département des sciences et technologies /Centre d'excellence panafricain pour la recherche et la formation en nanomédecine appliquée[2].

En 2015, elle retourne en Tanzanie[3] et rejoint le Nelson Mandela African Institution of Science and Technology (en) (NM-AIST) en tant que professeure. Elle est chargée de diriger la candidature du NM-AIST pour la création d'un Centre d'excellence africain financé par la Banque mondiale (projet ACE II). Le NM-AIST est choisi en pour accueillir deux Centres d'excellence africains; elle devient alors responsable d'un de ces centres, le Centre africain pour la recherche, le progrès agricole, l'excellence dans l'enseignement et la durabilité (CREATES)[2].

En 2009, Hulda Swai rejoint le Developing Countries Coordinating Committee of the European Developing Countries Clinical Trials Partnership (EDCTP)[4]. Elle siège également à plusieurs autres comités d'experts internationaux, tels que TB Global Alliance, ISHReCA, UNECA, Erasmus Mundus Nanofar et le comité de rédaction du Journal of Nanomedicine[1]. En 2019 elle est présidente de l'AMRS, l'African Materials Research Society[5].

TravauxModifier

En , Swai organise le premier atelier international de nanomédecine pour les maladies de la pauvreté, en Afrique du Sud.

Les recherches de Swai sur la nanomédecine pour améliorer les médicaments contre la tuberculose et le paludisme sont actuellement en cours de développement préclinique. Le projet Malaria au CREATES, lancé en 2016, a reçu l'équivalent de 110 000 000 R (6 millions de dollars US) de l'Organisation mondiale de la santé en tant que projet pilote pour prouver le potentiel de la nanomédecine dans le diagnostic et le traitement des maladies[1].

RécompensesModifier

En 2013, Hulda Swai est nommée professeure extraordinaire à l'Université de Pretoria[1].

En , elle est nommée présidente de l'African Materials Research Society (AMRS).

En 2020, elle devient titulaire de la chaire Oliver Tambo (O.R Tambo Africa Research Chairs Initiative)[6] en nanotechnologie en relation avec la santé biomédicale et l'agriculture durable[2],[7].

Hulda Swai est lauréate en 2020 du Prix scientifique continental Kwame Nkrumah de l’Union africaine pour l’excellence scientifique pour ses travaux sur l’utilisation de la nanotechnologie pour étudier des médicaments antipaludiques[8].

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en-GB) Super User, « Hulda Shaidi Swai », sur The Nelson Mandela African Institution of Science and Technology (consulté le )
  2. a b et c (en-US) « Prof. Hulda Shaidi Swai - PhD | CREATES » (consulté le )
  3. (en) « Why scholar left high-paying job abroad to come back home », sur The Citizen (consulté le )
  4. (en-US) Mafika, « SA scientists earn global honours | Brand South Africa » (consulté le )
  5. (en-US) « Video Message from the President Prof. Hulda Shaidi Swai », sur African Materials Research Society (consulté le )
  6. B24 Opinion, « L’Initiative africaine pour les chaires de recherche « OR Tambo » : Rencontrez les équipes qui visent à contribuer à transformer le paysage de la recherche en Afrique », sur L'Actualité du Burkina Faso 24h/24, (consulté le )
  7. (en) « Meet Hulda Swai, Tanzanian winner of the AU science award », sur BI Africa, (consulté le )
  8. « Lauréate africaine en sciences : "les femmes sont aussi douées que les hommes" », sur BBC News Afrique, (consulté le )

Liens externesModifier