Ouvrir le menu principal
Hubert Rivey
Hubertrivey.jpg
Hubert Rivey
Naissance
Nationalité
Activité
Hubert Rivey

Hubert Rivey, artiste peintre, est né le 1er septembre 1943 à Paris, il vit et travaille à Paris.

Sommaire

ParcoursModifier

Il fait ses études au Lycée Voltaire de Paris. Après son diplôme de l'École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art de Paris, il entre, en 1964, à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (ENSBA) dans l'atelier Maurice Brianchon.

Il enseigne, de 1974 à 2011 à l'Ecole des beaux arts Edouard Manet de Gennevilliers, et expose régulièrement à Paris, en Province, en Europe, et en Chine.

Ses œuvres sont exposées à la Galerie Bernard Jordan à Paris et à Berlin.

Son travail évoque la vitesse et le temps. Il utilise des bombes aérosol, et un aérographe, pour projeter sur la toile des pigments de peinture acrylique, sans contact avec le support et sans retouche.

Depuis 1969, il participe à des salons, des expositions collectives ou personnelles, et son œuvre est représentée au Fonds national d'art contemporain ainsi que dans des fonds municipaux. Il réalise des travaux d'art public et illustre des ouvrages de poésie.

Principales expositions personnellesModifier

  • 1969 - Galerie pour tous. Rue Mouffetard.Paris.
  • 1970 - Maison des Jeunes et de la Culture. Colombes.
  • 1973 - Galerie Municipale Edouard Manet. Gennevilliers.
  • 1974 - Maison des Jeunes et de la Culture. Saint-Céré[1].
  • 1980 - Galerie des Editions Pierre-Emile. Paris.
  • 1985 - Croix de Saint Antoine. Champigny sur Marne.
  • 1989 - « Peintures ». Galerie Municipale E. Manet. Gennevilliers. Catalogue, textes de M.Benhamou et B.Paradis.
  • 1991, 1995 - Galerie Bernard Jordan. Paris[2]
  • 1997 - Galerie de l’Ecole supérieure d’Art et de Design de Reims. Plaquette, texte de Gervais Jassaud.
  • 1999 - « 224 peintures récentes ». Atelier ouvert. Gennevilliers.
  • 2002 - « Cabinet de dessin ». Galerie Bernard Jordan. Paris.
  • 2006 - « Série de 81 peintures sur toile ». Atelier ouvert. Gennevilliers.
  • 2009 - « Un nouveau lieu, rue d’Aboukir ». Paris.
  • 2012 - « Le pays où le ciel est toujours bleu ».Orléans[3].
  • 2012 - « Hubert Rivey paintings » South-south Global Assets and Technology Exchange, Shanghai[4], Chine.
  • 2014 - « Cabinet de dessin». Galerie Bernard Jordan. Zurich. Suisse.

Principales expositions collectivesModifier

  • 1974 - « Novembre à Vitry ». Vitry sur Seine.
  • 1975 - « Sérigraphies ». Galerie du Haut Pavé. Paris.
  • 1976 - « Contrastes ». Centre Culturel du Marais. Paris.
  • 1976 - « Bannières ». Les 3 passages. Paris.
  • 1977 - Institut National d'Education Populaire. Marly le Roi.
  • 1979 - « Hommage à Victor Choquet ». Hôtel de la Monnaie. Paris.
  • 1980 - « Livres d'artistes ». Galerie Municipale E.Manet. Gennevilliers.
  • 1981 - « Livres d'art et d'artistes ». Galerie NRA. Paris.
  • 1981 - « Peinture de chevalet ». 100 peintres. Galerie NRA. Paris.
  • 1982 - « De l'Assemblage à l'Espace». Galerie et Église Sainte Marie-Madeleine. Gennevilliers.
  • 1983 - 1re Exposition de la Revue Plages. Paris[5].
  • 1984 - « Réflexion réfléchie ». Galerie NRA. Paris.
  • 1984 - « Dessins petits formats ». Centre Jean Vilar. Rosny sous Bois.
  • 1985 - « Una citta tre sguardi ». Musée San Domenico. Imola. Italie.
  • 1992 - Internationaler Kunstmarkt Art. Cologne. Galerie Bernard Jordan.
  • 1994 - Centre Espace-Abstraction. Paris.
  • 1996 - « Mon beau sapin !». Galerie Bernard Jordan Martine Devarrieux. Paris.
  • 1999 - « Répétition ». Exposition de groupe avec Jean Gabriel Coignet, Eric Corne, Christophe Cuzin, Robert Groborne, Sylvain Lecombre, M.H. Viot. Atelier ouvert. Gennevilliers.
  • 2000 - « Le pays où le ciel est toujours bleu » Orléans.
  • 2003 - « Une ombre insoupçonnable » Exposition du livre, Galerie Patrick Gaultier. Quimper.
  • 2005 - « Une ombre insoupçonnable » Exposition du livre, Carré d’Art de Nimes.
  • 2005 - « Un certain regard sur le fonds d’Art contemporain » Galerie Edouard Manet. Gennevilliers[6].
  • 2007 - « 50ème Jour de la Sirène ». La Générale en Manufacture. Sèvres.
  • 2011 - « Dessins ». Galerie Jordan/Seydoux. Berlin. Allemagne.
  • 2015 - « Hommage à Bernard Point ». Galerie du Haut Pavé. Paris
  • 2015 - « Un week-end avant Noël ». Galerie Alain Coulange - Paris.[3]

Principaux salonsModifier

  • 1976, 1978 - Salon des Réalités Nouvelles. Paris.
  • 1977, 1978 - Grands et jeunes d'aujourd'hui. Paris.
  • 1983, 1985 - Salon de Mai. Paris.
  • 2007, 2008, 2010, 2011 - Salon du dessin contemporain. Galerie Bernard Jordan. Paris.
  • 2012 - « Drawing now in Paris » Galerie Bernard Jordan Carrousel du Louvre. Paris.

Art publicModifier

  • 1971 - Intervention du Groupe Baz[7]. Métro Denfert Rochereau.Paris.
  • 1975 - Mur peint. Rue Pierre Nicole.Paris[8].
  • 1980 - Empreintes Béton. Luc Givry Architecte.
  • 1984 - Mur peint. Rue Sainte Marie. Gennevilliers.
  • 1987 - 12 Chapiteaux. Brique et béton.Plateau des Guinettes. Etampes. Luc Givry Architecte.
  • 1988-89 - Bardage tôle émaillée. Luc Givry Architecte.
  • 1993 – Luminaires OPIEVOY Cité du grand cerf. Bezons. Luc Givry Architecte.

Collections publiquesModifier

Publications, illustrationsModifier

  • 1979 - Liberté bleue. Texte Lise Noël. Editions Galerie C. Chevalier. Paris.
  • 1980 - L'éloge du présent, poèmes. Jean-Michel Delacomptée. Editions Pierre-Emile 1980.
  • 1984 - Mur Marie. Texte G.Moricet. Editions Pierre-Emile. Paris.
  • 2002- Une ombre insoupçonnable. Texte Maurice Benhamou. Editions Espace/Abstraction.
  • 2015 - Préface de Sul Poggio . Sophie Keledjian et Anywhere Paris. Galerie Alain Coulange[13].

Articles et textes sur Hubert RiveyModifier

  • 1994 - « Rivé à son art » Texte G. Collins. Editions de l’Impasse Gaudelet.
  • 1999 - « L’espace plastique, Paysages de l’âme et portraits critiques » Maurice Benhamou Editions Name. Genova. Italie[14]
  • 1990 - Maurice BENHAMOU in art press. Janvier 1990
  • 1995 - Pierre ZARCATTE in Le journal des Expositions. Janvier 1995
  • 1995 - Henri François DEBAILLEUX in Libération. 6 janvier 1995
  • 1995 - Alin AVILA France Culture. Janvier 1995
  • 1996 - Bruno PARADIS in « Interlope la curieuse » N° 14/15 décembre 1996[15]
  • 2002 - Emmanuel Lincot in La revue Critique. H.Rivey une solitude intemporelle. Avril 2002

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. La dépeche du Midi, 15 août 1974, expo en Quercy. Un art sans complaisance : celui d'Hubert Rivey que révèle la MJC de Saint Céré. M.S.
  2. [1]
  3. http://www.poctb.fr/spip.php?article153
  4. ss.gate-news, 2012
  5. www.revue-plages.com
  6. Le Monde, p.31. 9 décembre 2005.
  7. Le Monde, Quai des Arts. J.-M. D.S. 6-7 juin 1971.
  8. Elle, N° 1551. 29 septembre 1975
  9. Sans titre 1976, bombage sur papier, S.D.BDR : H. Rivey 76, N° inv :32490, cliché 24x36, 1987, ( Stanislas de Grailly )
  10. Les oeuvres d'Hubert Rivey au Fonds national d'art contemporain
  11. Parisart 2005,[2] Parisart, un certain regard sur le fonds municipal d'art contemporain, Gennevilliers. galerie Edouard Manet]",2005
  12. http://www.ensba.fr/ow2/catzarts/rechcroisee.xsp?f=fulltext&v=hubert+Rivey&f=img_word&tr=simple
  13. « Présentation du livre de Sophie Keledjian, « Sul Poggio », Dessins 2006-2014 », sur www.swotee.fr (consulté le 4 mars 2016)
  14. L'espace plastique, Paysages de l'âme et portraits critique. p. 137. Maurice Benhamou. Editions name. Genova. Italie.
  15. http://www.revues-litteraires.com/articles.php?lng=fr&pg=1488