Ouvrir le menu principal
Hervé Brusini
Description de cette image, également commentée ci-après
Hervé Brusini lors des Assises du journalisme à Lille en mai 2008.
Profession

Compléments

Hervé Brusini est un journaliste français.

Sommaire

ParcoursModifier

Depuis 2012, il dirige FranceTV.info, le site d'information du groupe France Télévision[1].

Il a dirigé le service des informations générales de l'ancienne Antenne 2 devenue France 2.

Il a aussi été directeur délégué à l’information de France 3 (2004-2008).

De à 2011 il est rédacteur en chef du journal de 20 heures de France 2, un retour aux sources. Il remplace ainsi Thierry Thuillier, alors parti sur I-Télé et se retrouve donc en tandem avec le présentateur vedette du 20 heures de France 2, David Pujadas.

Il est colauréat, avec Dominique Tierce en 1991 du prix Albert-Londres dans la catégorie « Grand Reporter de l'audiovisuel » pour un reportage sur l'affaire Farewell diffusé sur France 2.

Il est titulaire d'un DEA de sciences politiques et d'une licence en droit[2]. Il est également professeur à Sciences Po.

Il a présenté (2007 à 2008) et a été rédacteur en chef de l'émission d'investigation Pièces à conviction, maintenant représentée par Élise Lucet sur France 3. Émission pour laquelle il a reçu en 2003, le "prix de la meilleure émission d’information de l’année" lors des Lauriers du Sénat pour son enquête Les Frégates de Taiwan, "un scandale à 5 milliards de francs"…

En 2005, le Festival International du Grand Reportage d'Actualité (FIGRA) lui décerne le "prix de la meilleure investigation" pour Patrice Alègre, "l’enquête scandaleuse". D’autres instances, comme le prix Dauphine-Henri Tézenas du Montcel ont également rendu hommage à son talent, tout comme des médias étrangers tels que le Time Magazine, The International Herald Tribune, 60 minutes ont salué le travail effectué sur le 11 septembre pour "6 000 morts, autopsie d’un crime".

En juin 2009, il est nommé par Patrick de Carolis au comité de la diversité de France Télévisions

OuvragesModifier

  • Voir la vérité avec Francis James, Paris, PUF, 1985.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. Voir la notice biographique sur la maquette des enseignants en master à Sciences Po,[2]

Lien externeModifier