Ouvrir le menu principal
Henri Deverin
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Henri Deverin, né en 1846 et mort en 1921[1] est un architecte français. Il fut architecte en chef des Monuments historiques.

Sommaire

BiographieModifier

Henri Deverin est connu pour avoir proposé un projet de reconstruction du Palais-Royal à Paris.

En effet, en 1900, un incendie dévora de fond en comble la comédie française : le Palais-Royal fut alors détruit et restauré pour la vingtième fois[2]. Il y eut dans la foulée différents projets pour dégager, agrandir et mettre en valeur le Palais-Royal.

Henri Deverin proposa d'ouvrir le Palais-Royal à la circulation, ce qui était courant à l'époque[Note 1].

De plus, il voulait modifier les bâtiments en construisant aux articulations et dans les axex de pavillons reprenant le style de la Cour Napoléon ou du Carrousel[1]. Ce projet aurait rapproché l'architecture du Palais-Royal de celle du Louvre de Lefuel.

Ce projet ne fut finalement pas réalisé.

De même, Henri Deverin proposa la réalisation derrière le chevet de Notre-Dame-de-Paris d'une statue représentant la ville de Paris[3],[Note 2]. Ce projet ne fut pas retenu non plus.

GalerieModifier

 
Projet de reconstruction du Palais-Royal par Henri Deverin.
 
Autre projet de reconstruction du Palais-Royal par Henri Deverin.
 
Projet de monument représentant la ville de Paris derrière Notre-Dame-de-Paris.

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Eugène Hénard souhaitait également faire entrer la circulation dans le Palais-Royal, en en faisant le lieu de l'intersection de deux nouvelles grandes avenues de respectivement 35 et 40 mètres de large.
  2. À cet emplacement fut aménagé le square d'Ile-de-France, sous lequel a été creusé la crypte des Déportés.

RéférencesModifier

  1. a et b Le Palais Royal : exposition Musée Carnavalet, 9 mai-4 septembre, éd. Paris-Musées, 1988, p. 281.
  2. Eugène Hénard, Études sur les transformations de Paris et autres écrits sur l'urbanisme, éd. L'Équerre, 1982, p. 143.
  3. Yvan Christ, Paris des utopies, éd. Nicolas Chaudun, p. 36.

Liens externesModifier