Heiratsbefehl

Le Heiratsbefehl (SS-Befehl – A – Nr. 65) est l’ordonnance sur le mariage des membres de la SS selon des critères raciaux et eugénistes établie par Heinrich Himmler en . Les membres de la SS souhaitant convoler sont tenus d’obtenir l’approbation du Reichsführer-SS après vérification par le Rassenamt-SS, le but affiché étant la création d’une communauté « germanique-nordique »[1].

Le mariage étant donc de servir le dessin unique d’accroître et de préserver la race et d’éviter le mélange de sang corrupteur, le premier critère exigé aux futurs mariés est de devoir établir une généalogie depuis 1750 prouvant leur ascendance pure aryenne (le « grand certificat d'aryanité »)[2].

Notes et référencesModifier

  1. (de) « SS-Befehl – A – Nr. 65 [Verlobungs- und Heiratsbefehl der SS], 31. Dezember 1931 », sur 1000dokumente.de, (consulté le 16 novembre 2017).
  2. Mark Van den Wijngaert, Les bourreaux de Breendonk, Bruxelles, Editions Racine, , 256 p. (ISBN 978-2-87386-777-5 et 2-87386-777-9, OCLC 826726401), p. 24.