Ouvrir le menu principal
Harry Robinson
Nom de naissance Henry Robertson
Surnom Harry Robertson
Naissance
Elgin (Écosse)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 63 ans)
Londres
Profession Compositeur, producteur
Films notables voir filmographie

Harry Robinson, de son vrai nom Henry Macleod Robertson (ne le à Elgin (Écosse), mort le à Londres) est un compositeur et chef d'orchestre écossais.

BiographieModifier

Enfant, il apprend le piano mais veut devenir archéologue, fait des études mais les abandonne à cause d'une mauvaise santé et devient professeur de musique à Londres.

Il est ensuite occasionnellement arrangeur pour Decca Records puis directeur musical de Tommy Steele. Il change alors de nom à la suite d'une erreur sur son nom par Decca.

Il est le directeur musical des programmes à la télévision consacrées à la musique pop Six-Five Special (BBC, 1957) et Oh Boy (ITV, 1959). Il est responsable de l'écriture et de la production de la chanson pop Hoots Mon interprétée par le groupe Lord Rockingham's XI, numéro un du UK Singles Chart pendant trois semaines en 1958.

Il arrange et dirige les orchestres des comédies musicales du West End theatre Fings Ain't Wot They Used T'Be (1960) et Maggie May (1964). Il est le chef d'orchestre du Royaume-Uni au Concours Eurovision de la chanson 1961. Il écrit les arrangements des cordes pour des chanteurs folks tels que Nick Drake et Sandy Denny.

En 1968, il compose le générique de la série télévisée Journey to the Unknown produite par Hammer Film Productions. Il commence alors à travailler pour la société.

Outre la composition, Harry Robinson produit les films Voltan le barbare, Les Aventuriers de l'univers perdu (en), Jane and the Lost City (en), ainsi que la série télévisée Virtual Murder (en). Il écrit aussi des scripts comme Sammy's Super T-Shirt (en).

Il est l'époux de Myrtle Robertson (en). Ils ont ensemble quatre enfants.

Filmographie sélectiveModifier

Liens externesModifier

Source de la traductionModifier