Halphas

démon issu des croyances de la goétie

Halphas est un démon issu des croyances de la goétie, science occulte de l'invocation d'entités démoniaques.

Le sceau de Halphas selon Mathers.

Le Lemegeton le mentionne en 38e position de sa liste de démons tandis que la Pseudomonarchia daemonum le mentionne en 43e position[1],[2].

Grand comte de l'enfer, Halphas apparaît sous la forme d'une cigogne avec une voix bruyante. Il bâtit des villes, ordonne les guerres et commande 26 légions. Il est possible que Malphas et lui ne soient qu'une seule et même entité[3].

RéférencesModifier

  1. 1655, p. 20-21
  2. Weyer 1577
  3. Collin de Plancy 1846, p. 799 (Tome 1)

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Johann Weyer, Pseudomonarchia daemonum, (présentation en ligne)  
  • (en) Lemegeton, (présentation en ligne), p. 1-45  
  • Jacques Collin de Plancy, Dictionnaire des sciences occultes… ou Répertoire universel des êtres, des personnages, des livres… qui tiennent aux apparitions, aux divinations, à la magie… (t. 48-49 de l' Encyclopédie théologique), Migne, , 2232 p. (présentation en ligne)  
  • Jacques Collin de Plancy, Dictionnaire infernal ou Bibliothèque Universelle sur les êtres, les personnages, les livres, les faits et les choses, qui tiennent aux apparitions, à la magie, au commerce de l'enfer, aux divinations, aux sciences secrètes, aux grimoires, aux prodiges, aux erreurs et aux préjugés, aux traditions et aux contes populaires, aux superstitions diverses, et généralement à toutes les croyances merveilleuses, surprenantes, mystérieuses et surnaturelles, Tome premier, P. Mongie aîné, , 390 p. (présentation en ligne)
  • Jacques Collin de Plancy, Dictionnaire infernal ou Bibliothèque Universelle sur les êtres, les personnages, les livres, les faits et les choses, qui tiennent aux apparitions, à la magie, au commerce de l'enfer, aux divinations, aux sciences secrètes, aux grimoires, aux prodiges, aux erreurs et aux préjugés, aux traditions et aux contes populaires, aux superstitions diverses, et généralement à toutes les croyances merveilleuses, surprenantes, mystérieuses et surnaturelles, Tome second, P. Mongie aîné, , 404 p. (présentation en ligne)

Articles connexesModifier