Ouvrir le menu principal

Halle échevinale de Lille

Ne doit pas être confondu avec Hôtel de ville de Lille.

La halle échevinale de Lille est la halle échevinale de la commune de Lille, siège de la vie municipale, le Magistrat, de 1233 à 1664.

HistoireModifier

 
Halle échevinale de Lille photographiée avant sa démolition en 1870


La halle échevinale a été agrandie et embellie en 1594. En 1601, la partie supérieure du beffroi a été abattue. Le Magistrat quitte l'endroit en 1664 pour s'installer au palais Rihour[1]. Le bâtiment par la suite est utilisé par le restaurant appelé Lalubie[2]

Les constructions disparates de plusieurs époques ont été vendues par lots à la suite de ce transfert. À leur emplacement, les acquéreurs construisent des maisons qui disparaîtront lors du percement de la rue de la gare, actuelle rue Faidherbe. Le bâtiment principal de 1594 a cependant été préservé après 1664 sauf le pignon qui fut démoli. La façade en partie mutilée fut partiellement restaurée peu avant sa démolition en 1870[3].

Ce bâtiment, dernier vestige de l'ancienne halle, est détruit lors du percement de la rue Faidherbe [4].

DescriptionModifier

La halle échevinale est le lieu de vie de la municipalité, le Magistrat, de 1233 à 1664[3].

Notes et référencesModifier

  1. Alain Lottin, Lille, citadelle de la Contre-Réforme ? : 1598-1668, Presses Univ. Septentrion, , 538 p. (lire en ligne), p. 20.
  2. Simon-François Blocquel, Guide des étrangers dans Lille : édition revue par Buqcellos, Lille, , 144 p. (lire en ligne), p. 23.
  3. a et b Houdoy 1870, p. 5-6
  4. Villes haussmanniennes : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Les Éditions du Mécène, , 232 p. (lire en ligne), p. 107

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier