Ouvrir le menu principal

Halldór Ásgrímsson

homme politique islandais

Halldór Ásgrímsson
Illustration.
Fonctions
Premier ministre d'Islande

(1 an, 8 mois et 21 jours)
Président Ólafur Ragnar Grímsson
Gouvernement Ásgrímsson
Coalition Sja-Fram
Prédécesseur Davíð Oddsson
Successeur Geir Haarde
Ministre des Affaires étrangères

(9 ans, 4 mois et 23 jours)
Premier ministre Davíð Oddsson
Prédécesseur Jón Baldvin Hannibalsson
Successeur Davíð Oddsson
Président du Parti du progrès

(12 ans, 3 mois et 21 jours)
Prédécesseur Steingrímur Hermannsson
Successeur Jón Sigurðsson
Ministre de la Pêche

(7 ans, 10 mois et 28 jours)
Premier ministre Steingrímur Hermannsson
Þorsteinn Pálsson
Steingrímur Hermannsson
Prédécesseur Steingrímur Hermannsson
Successeur Þorsteinn Pálsson
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Vopnafjörður (Islande)
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Reykjavik (Islande)
Parti politique Parti du progrès
Diplômé de Université de Bergen
Université de Copenhague
Université d'Islande

Halldór Ásgrímsson
Premiers ministres islandais

Halldór Ásgrímsson (transcrit en Halldor Asgrimsson[1]), né le et mort le [2], est un homme d'État islandais, Premier ministre d'Islande (Forsætisráðherrar) du au et président du Parti du progrès (Framsóknarflokkurinn) de 1994 à 2006.

Vie politiqueModifier

DéputéModifier

Il entre à l'Althing (Alþingi), le parlement islandais, en 1974 en tant que représentant de l'Est et ce jusqu'en 1978. À partir de 1979 et jusqu'en 2003, il est élu pour représenter la circonscription de Reykjavik-nord.

Premiers postes ministérielsModifier

Il entre au gouvernement en 1983 au poste de ministre des Pêcheries, un poste économique très important qu'il garde jusqu'en 1991. Il cumule d'autres postes : ministre de la Coopération nordique de 1985 à 1987 et ministre de la Justice et des Affaires ecclésiastiques de 1988 à 1989.

Président des libérauxModifier

En 1994 il prend la présidence du Parti du progrès et, à la suite d'une coalition gouvernementale avec le Parti de l'indépendance (Sjálfstæðisflokkurinn), du Premier ministre de l'époque, Davíð Oddsson, Halldór Ásgrímsson est nommé ministre des Affaires étrangères le .

Premier ministreModifier

Les élections législatives de 2003 sont difficiles pour le Parti de l'indépendance. Même si la coalition entre le Parti de l'indépendance et le Parti du progrès est toujours majoritaire à l'Althing et si le Parti de l'indépendance reste le parti dominant de la coalition, Oddsson accepte de céder son poste de Premier ministre à Asgrímsson en cours de mandat.

Le , alors que le pays traverse une grave crise économique, le Parti du progrès perd la moitié de ses électeurs aux élections municipales. Le 5 juin suivant, Halldór Ásgrímsson annonce la démission de son gouvernement et son retrait de la vie politique.

Fin de carrièreModifier

Le 15 juin, le président du Parti de l'indépendance, Geir Haarde, qui était jusque-là ministre des Affaires étrangères, lui succède au poste de Premier ministre. Il est remplacé deux mois plus tard par Jón Sigurðsson à la direction du Fram.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier