Ouvrir le menu principal

Les Hôpitaux ou l'Hôpital de Hohenlychen (en allemand : Heilanstalten Hohenlychen : centres de soins de Hohenlychen) étaient un complexe médical près de Lychen dans l'actuel Land de Brandebourg, en Allemagne, qui exista de 1902 à 1945. Il fut durant le Troisième Reich sous le contrôle de la Schutzstaffel (la SS). Il passa après 1945 sous le contrôle de la zone d'occupation soviétique.

Sanatorium de Hohenlychen

Le médecin Karl Gebhardt y officia à partir des années 1930 en tant que chef-médecin du sanatorium pour des patients atteints de tuberculose. Il y fonda ensuite une clinique orthopédique. Gebhardt fut par la suite condamné à mort le 21 août 1947 pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité lors du Procès des médecins de Nuremberg, notamment pour ses expériences médicales sur des prisonniers à Ravensbrück.

Le ministre du régime de Vichy, Jean Bichelonne y mourut en décembre 1944.

Notes et référencesModifier