Hôpital Saint-Luc

bâtiment du Québec, au Canada

Hôpital Saint-Luc
Image illustrative de l’article Hôpital Saint-Luc
Vu de la rue Saint-Denis
Présentation
Coordonnées 45° 30′ 44″ nord, 73° 33′ 26″ ouest
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Montréal
Adresse 1058, rue Saint Denis
Fondation 1908
Fermeture 8 octobre 2017
Site web http://www.chumontreal.qc.ca
Affiliation Centre hospitalier de l'Université de Montréal
Services
Service d’urgences oui
Nombre de lits 814
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Géolocalisation sur la carte : Montréal/Québec

L'hôpital Saint-Luc était un hôpital de Montréal, situé dans l'arrondissement de Ville-Marie. Il se trouvait précisément à l'intersection de la rue Saint-Denis et du boulevard René-Lévesque, au 1058, rue Saint-Denis, à Montréal. Il est nommé en l'honneur de l'apôtre Luc, qui est le saint patron des médecins dans la religion catholique.

HistoireModifier

L'Hôpital Saint-Luc est fondé en 1908 par le Docteur F.-A. Fleury et alors située sur au 88 rue Saint-Denis, dans une maison privée.

L’hôpital étant situé dans le quartier le plus pauvre de Montréal, le fondateur, le Dr F.-A. Fleury décide de s’impliquer dans le traitement des enfants démunis. L’Hôpital Saint-Luc se donne ainsi pour mission d’accepter, sans aucune discrimination, toute personne requérant des soins.

En 1912, les responsables demandent la participation de la Ville de Montréal pour défrayer le salaire des dentistes. Durant les années de Grande Noirceur suivant le krach boursier de 1929, des ententes assurent qu’un certain nombre de lits soient constamment à la disposition des itinérants malades recueillis par la police et des marins, canadiens et étrangers, du Port de Montréal. En échange, la ville et le gouvernement du Canada versent un certain montant pour chaque consultation ou hospitalisation. Ces nouveaux modes de coopération ont été les précurseurs des régimes universels d’accès aux soins médicaux.

L’Hôpital Saint-Luc est notamment historiquement le premier du Québec à offrir des services d’urgence 24 heures sans discrimination ethnique, linguistique ou religieuse. Les champs de spécialisation privilégiés par les fondateurs ont été l’oto-rhino-laryngologie, l’ophtalmologie, la dentisterie et la clinique antivénérienne, faisant foi de leurs préoccupations communautaires.

Avec les années, les besoins d’hospitalisation sont toutefois devenus de plus en plus criants. En 1928 est inauguré le Petit Hôpital, faisant passer la capacité d’accueil de 9 à 89 lits. Ce ne fut, par la suite, qu’un enchaînement d’agrandissements successifs, permettant à l’Hôpital Saint-Luc d’offrir un total de 814 lits lors de sa fermeture en 2017.

Le , l'Hôpital Saint-Luc signe le protocole d’entente qui le rattache au Centre hospitalier de l’Université de Montréal et ses deux autres hôpitaux : l'Hôtel-Dieu de Montréal et l'Hôpital Notre-Dame de Montréal.

L'Hôpital Saint-Luc cesse ses activités le avec le déménagement de ses derniers patients vers le CHUM[1].

L'Hôpital Saint-Luc est démoli à l'automne 2018[2].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

RéférencesModifier

  1. « La fin de Saint-Luc, l'hôpital «du peuple» », La Presse, (consulté le 2 septembre 2019)
  2. « Nouveau CHUM: l'ancien site de l'hôpital Saint-Luc prend vie », La Presse, (consulté le 2 septembre 2019)