Guy Rodgers

joueur de basket-ball américain
Guy Rodgers
Image illustrative de l’article Guy Rodgers
Guy Rodgers en 1958
Fiche d’identité
Nom complet Guy William Rodgers
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis
Décès (à 65 ans)
Los Angeles, Californie, États-Unis
Taille 1,83 m (6 0)
Poids 84 kg (185 lb)
Surnom Flip
Situation en club
Club actuel Retraité depuis 1970
Numéro 25, 5
Poste Meneur, arrière
Carrière universitaire ou amateur
1955-1958 Owls de Temple
Draft de la NBA
Année 1958
Position Territorial pick
Franchise Warriors de Philadelphie
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1958-1959
1959-1960
1960-1961
1961-1962
1962-1963
1963-1964
1964-1965
1965-1966
1966-1967
1967
1967-1968
1968-1969
1969-1970
Warriors de Philadelphie
Warriors de Philadelphie
Warriors de Philadelphie
Warriors de Philadelphie
Warriors de San Francisco
Warriors de San Francisco
Warriors de San Francisco
Warriors de San Francisco
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Royals de Cincinnati
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
10,7
11,6
12,8
8,2
13,9
11,0
14,6
18,6
18,0
10,3
4,8
10,3
3,2

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Guy William Rodgers (né le , à Philadelphie, Pennsylvanie ; décédé le ) était un ancien joueur américain professionnel de basket-ball. Il joua douze années (1958-1970) en NBA et était l'un des meilleurs meneurs de jeu de la ligue au début des années 1960. Rodgers mena la NBA au classement des passes décisives à deux reprises, terminant à la seconde place six fois[1].

Rodgers joua en compagnie du légendaire Wilt Chamberlain de 1959 à 1964, notamment lorsque celui-ci inscrivit 100 points, Rodgers distribuant 20 passes décisives[2]. Lors de la saison 1962-1963, Rodgers fut le meilleur passeur de la NBA avec une moyenne de 10.4 par match, disputant son premier NBA All-Star game. Le 14 mars de cette même saison, Rodgers égala le record de Bob Cousy avec 28 passes décisives en un match ; un record qui a tenu pendant près de 15 ans[3].

Rodgers était le meneur de jeu en 1964 des Philadelphia Warriors qui atteignirent les Finales NBA, s'inclinant face aux Boston Celtics 4 matchs à 1. En 1966, Rodgers fut sélectionné par les Chicago Bulls lors de la draft d'expansion. Rodgers joua la saison 1966-1967 à Chicago et participa au NBA All-Star Game pour la quatrième et dernière fois de sa carrière. Cette même saison, Rodgers obtint le record NBA de 908 passes décisives, qui demeure toujours le record des Chicago Bulls sur une saison.

Après quatre rencontres jouées lors de la saison 1967-1968, Rodgers fut transféré aux Cincinnati Royals. Après avoir terminé la saison à Cincinnati, Rodgers partit à Milwaukee pour rejoindre les Bucks pour ses deux dernières saisons.

Pour approfondirModifier

RéférencesModifier

  1. « Guy Rodgers » (consulté le )
  2. Jim Heffernan, Chamberlain makes the 'impossible' possible - 100 points, (lire en ligne)
  3. « NBA Regular Season Records: Most Assists - Single Game » (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :