Gustavo Noboa

homme politique équatorien

Gustavo Noboa
Illustration.
Fonctions
Président de la République de l'Équateur

(2 ans, 11 mois et 24 jours)
Vice-président Pedro Pinto Rubianes
Prédécesseur Conseil d'État
Lucio Gutiérrez
Successeur Lucio Gutiérrez
Vice-président de la République de l'Équateur

(1 an, 5 mois et 11 jours)
Président Jamil Mahuad
Prédécesseur Pedro Aguayo Cubillo
Successeur Pedro Pinto Rubianes
Biographie
Nom de naissance Gustavo José Joaquin Noboa Bejarano
Date de naissance
Lieu de naissance Guayaquil (Équateur)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Miami (États-Unis)
Nationalité Équatorienne
Parti politique Union démocrate-chrétienne

Gustavo Noboa
Vice-présidents de la République de l'Équateur
Présidents de la République de l'Équateur

Gustavo José Joaquín Noboa Bejarano, né le à Guayaquil et mort le à Miami, est un homme d'État équatorien, président de la République du au .

BiographieModifier

Docteur en droit, Gustavo Noboa est gouverneur de la province du Guayas de 1983 à 1984.

En 1998, il est élu vice-président de l'Équateur, aux côtés du président Jamil Mahuad. Il provoque la destitution de ce dernier pour « abandon de poste » (il a « quitté le territoire national » pendant quelques heures en se réfugiant à l’ambassade du Chili) et accède à la présidence le . Il poursuit la dollarisation de l'économie et l'essentiel des réformes entreprises par son prédécesseur malgré l'opposition d'un fort mouvement social. Plus de deux cents militants et sympathisants de la Conaie sont arrêtés[1]. Il finalise également la cession de la base militaire de Manta au Pentagone. Il quitte ses fonctions le , date à laquelle Lucio Gutiérrez lui succède.

Trois mois après la fin de son mandat, il est accusé de malversations. Il se réfugie en République dominicaine pour échapper à un mandat d'arrêt lancé contre lui[2]. En 2005, l'annulation des poursuites lui permet de revenir en Équateur.

Il meurt le alors qu'il est hospitalisé à Miami[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Poker menteur en Equateur », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mars 2018)
  2. « Fallece el expresidente ecuatoriano Gustavo Noboa », sur www.telesurtv.net,
  3. « Équateur – Décès de l’ex-président Gustavo Noboa », sur 24 heures (consulté le 17 février 2021).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier