Gustave de Terwangne

politicien belge

Gustave de Terwangne, né à Liège le et mort à Huy le , est un homme politique belge.

Firmin de Terwangne
Image dans Infobox.
Fonction
Député
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
HuyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Firmin Eugène Gustave de TerwangneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Firmin Eugène Gustave de Terwangne était le second fils du lieutenant-général (Hyacinthe Gérard) Adolphe Terwangne (1812-1894) et de Flore Bauthier (1834-date de décès inconnue). Le , il épousa à Huy la riche héritière Clémentine Delloye (1870-1945), fille de l'industriel Paul Delloye (1835-1883). Ils eurent deux enfants, Jeanne (1895-1997) et Raymond (1886-1978)[1]. En 1910, il obtint pour sa famille le rétablissement de la particule "de" devant son nom. Ses enfants eurent une descendance nombreuse[2].

 
Carte de visite de Gustave de Terwangne.

Gustave Terwangne, docteur en droit, était avocat et rentier, il fut en outre administrateur de la Société d'habitations ouvrières "Le crédit ouvrier"[3] et président d'honneur de la Société de secours mutuels "L'union fraternelle".

Aux Élections législatives belges de 1904 il fut élu membre de la Chambre des représentants de Belgique pour les catholiques de l'arrondissement de Huy/Waremme. En 1908, il ne fut pas réélu[4].

PublicationsModifier

  • Gustave Terwangne, Comment l'ouvrier deviendra propriétraire de sa maison. Étude pratique de la loi du sur les sociétés d'habitations ouvrières, Huy: A. Colin-Houbeau, 1896 (15 pp.). Réédité en 1900.
  • Gustave Terwangne-Delloye, Les pensions de vieillesse par l'affiliation à la caisse de retraite de l'État. Renseignement relatifs à la Caisse de retraite et étude pratique de la loi concernant les pensions de vieillesse du , à l'usage des ouvriers, Huy: A. Colin-Houbeau, 1900 (20 pp.)
  • Quelques considérations au sujet de la loi scolaire de 1911, Huy, 1911.

RéférencesModifier

  1. Alfred de Terwangne & baron de Pitteurs de Budingen, 'Notice généalogique concernant la Famille de Terwangne', extrait de l'Annuaire de la Noblesse Belge 1913, p. 25.
  2. Jean-Raymond de Terwangne, 'Complément à la Généalogie de la Famille de Terwangne', Le Parchemin 17e série, no. 150 (novembre-décembre 1970), p. 277-278.
  3. Gustave Terwangne-Delloye, Les pensions de vieillesse par l'affiliation à la caisse de retraite de l'État, titelblad.
  4. Paul Van Molle, Het Belgisch Parlement, 1894-1972, Antwerpen, 1972. p. 120.