Ouvrir le menu principal

Guidage d'engins

Le guidage d’engins est un système d’informations :

  • Qui indique en cabine la cote à réaliser : Le système de guidage détermine la position de l’outil (godet ou lame) par rapport à la cote projetée.
  • Qui indique au conducteur, par un écran ou des indications visuelles, la cote à suivre sans avoir à planter des piquets ou à envoyer un géomètre pour contrôler le fond de fouille.
  • Qui contrôle l’outil (automatisation) : Certains systèmes sont interfacés au boitier hydraulique de la machine et contrôlent directement la position de la lame.

Chaque système vise à accroître la productivité de la machine et de l’opérateur, à améliorer la précision des travaux, engendre des gains de temps conséquents et donc améliore la rentabilité du chantier.

Sommaire

HistoriqueModifier

Les premiers systèmes d’aide à la conduite sont apparus dans les années 1970[1]. Utilisant principalement la technologie laser, ces systèmes ont été conçus pour guider en deux « dimensions » (2D) c'est-à-dire en profondeur ou en altimétrie des engins de terrassement à vocation agricole (drainage, planage…) et ensuite, à la finition de plateformes, routes, aéroports, etc.

Ayant passé le cap du XXIe siècle, ces systèmes sont largement[non neutre] utilisés, bien que leur technologie ne prenne en compte que le Z, d’où l’absence de cohérence spatiale XYZ. La mise au point d’un système de positionnement général en XYZ (système 3D) a nécessité le passage à de nouvelles technologies telles que :

  • Triangulation par balise radio (AGATHE)
  • Triangulation optique par caméra CCD (SIREM)
  • Triangulation par laser et codes-barres (CAPSY)

À la suite de nombreux essais[réf. nécessaire], seules 2 technologies ont émergé au stade de la commercialisation et constituent la base du développement industriel de ces dernières années :

  • Le 3D par station totale (guidage optique)
  • Le 3D par GNSS (guidage par satellites)

Nous sommes aujourd’hui à la croisée des deux technologies avec une accélération de l’adoption des systèmes de guidage à travers l’industrie[réf. nécessaire]

Les différents systèmes de guidageModifier

Il existe quatre différents types de positionnement pour le guidage d'engins. Ils sont les suivants :

  • Le guidage par capteurs : Calcul de la géométrie de l’engin lui-même ;
  • Le guidage par palpeurs : Technologie ultra-son pour palper le terrain existant ;
  • Le guidage par optique : À l’aide d’une station totale robotisée avec l'option Machine Control ou d’un laser rotatif) ;
  • Le guidage par satellites : Via des antennes adaptées et d'une base.

Les applications possiblesModifier

  • Nivellement
  • Talutage
  • Excavation
  • Pose de canalisation
  • Tranchée
  • Compactage de sol ou d’enrobé
  • Réglage
  • Formes complexes
  • Travaux de précision

Notes et référencesModifier