Groupe tactique d'intervention

Le groupe tactique d'intervention (GTI) de la Sûreté du Québec fut fondé en 1981. Sa mission première consiste à intervenir lors de : prise d'otage, personne barricadée.

HistoriqueModifier

Un premier camp de sélection des membres du GTI a lieu sur la base militaire de Farnham en . Deux unités sont ensuite créés : une division à Montréal (3 équipes) et une autre à Québec (2 équipes). En 1990, le groupe d'intervention est réellement mis au défi lors de la crise d'Oka. Le caporal Marcel Lemay est tué par un « guerrier » mohawk. À la suite de cet événement, le GTI (qui compte alors 33 membres) se voit additionné de 23 nouveaux membres auxiliaires. En 1995, le « Service d'intervention tactique » est créé.

Entre leurs missions, les membres du GTI poursuivent leur entraînement physique et leur apprentissage des techniques d'intervention.

Différentes participationsModifier

Lien externeModifier