Grande société des chemins de fer russes

ancienne compagnie ferroviaire russe

Grande société des chemins de fer russes
Création 1856

Forme juridique Société anonyme
Sigle GSCFRVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Saint-PétersbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau de la Russie Russie

La Grande société des chemins de fer russes (GSCFR) est une ancienne compagnie ferroviaire.

HistoriqueModifier

Après le désastre de la guerre de Crimée, analysé comme un effet du retard du système de transport russe, l'État russe abandonne sa politique protectionniste et après avoir essayé de faire jouer la concurrence française, belge, allemande et américaine, il autorise la fondation de la Grande société des chemins de fer russes (GSCFR), autour des frères Pereire et en relation avec la diplomatie française, avec à la clé une énorme concession de 4 000 km de chemins de fer. La banqueroute des frères Péreire et la restructuration de la GSCFR en 1861 marque le début d'une décennie 1860 marquée par un retour de la prise en main nationale de la gestion des chemins de fer et de la stagnation du développement ferroviaire russe[1].

RéseauModifier

Notes et référencesModifier

  1. Juan Camilo Vergara, « La politique ferroviaire russe et les financiers étrangers », Cahiers du monde russe, 55/1-2 | 2014.
  • Vergara Juan Camilo (Wladimir Berelowitch, dir.), La Grande Société des Chemins de Fer Russes (1856-1862) : coopération ferroviaire franco-russe, administration de l'espace impérial et réformes de l'État en Russie au XIXe siècle, 2015
  • Juan Camilo Vergara, "La politique ferroviaire russe et les financiers étrangers", in Fiscalité, justice et conflit politique en Russie, premier tiers du XVIIIe siècle, 2014
  • Alfred J. Rieber , The Formation of La Grande Société des Chemins de Fer Russes, Neue Folge, Bd. 21, H. 3 (1973), p. 375-39

Articles connexesModifier