Grand virus nucléocytoplasmique

Les grands virus nucléocytoplasmiques, en anglais nucleocytoplasmic large DNA viruses (NCLDV), ou Megavirales sont un ordre de virus à ADN double brin, infectant les eucaryotes[1],[2].

Les neuf familles de grands virus nucléocytoplasmiques partagent des caractères génomiques et structurels mais il n'est pas certain que ces similarités soient héritées d'un ancêtre commun[3]. Une caractéristique du groupe est le très grand génome avec des gènes impliqués notamment dans la réplication de l'ADN, la réparation de l'ADN ou la traduction. Les virus avec de plus petit génome ne contiennent généralement pas de gènes pour ces processus. La plupart des virus de cet ordre se répliquent dans le noyau et le cytoplasme de leur hôte, d'où leur nom.


Neuf familles de virus constituent cet ordre :

Malgré leur taille parfois imposante et de par leur mode de réplication virale dépendant du noyau hôte, ils se distinguent des girus[4].

Notes et référencesModifier

  1. « Reclassification of giant viruses composing a fourth domain of life in the new order Megavirales », Intervirology, vol. 55, no 5,‎ , p. 321–332 (PMID 22508375, DOI 10.1159/000336562)
  2. « "Megavirales", a proposed new order for eukaryotic nucleocytoplasmic large DNA viruses », Arch Virol, vol. 158, no 12,‎ , p. 2517–21 (PMID 23812617, PMCID 4066373, DOI 10.1007/s00705-013-1768-6)
  3. L. M. Iyer, L. Aravind et E. V. Koonin, « Common Origin of Four Diverse Families of Large Eukaryotic DNA Viruses », Journal of Virology, vol. 75, no 23,‎ , p. 11720–34 (PMID 11689653, PMCID 114758, DOI 10.1128/JVI.75.23.11720-11734.2001)
  4. « Another Really, Really Big Virus »(en)