Grand Prix Suisse féminin 2000

édition 2000 de la course suisse
UCI World Cup Finale Embrach 2000 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course4e Grand Prix Suisse féminin
CompétitionCoupe du monde de cyclisme sur route féminine 2000 sport féminin
Date3 septembre 2000
Distance133,1 km
PaysSUI Suisse
Lieu de départAéroport international de Zurich
Lieu d'arrivéeOberembrach
Partants61
Classés28
Vitesse moyenne35,94 km/h
Résultats
VainqueurFIN Pia Sundstedt (Gas Sport Team)
DeuxièmeITA Fabiana Luperini (Gas Sport Team)
TroisièmeNED Mirjam Melchers (Pays-Bas)
GPSuisseFeminin2000.png
◀ 19992001 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 4e édition du Grand Prix Suisse féminin a eu lieu le . Elle est aussi dénommée Finale d'Embrach car c'est la dernière manche de la Coupe du monde de cyclisme sur route féminine 2000. La course est remportée par la Finlandaise Pia Sundstedt. Elle se dispute le lendemain de la fin du Tour de Suisse féminin.

OrganisationModifier

Ueli Marti est l'organisateur de la course. Il organise également le Tour de Suisse féminin[1].

ParcoursModifier

Le circuit de la course est long de 21,5 km. Il contient deux côtes. Celle entre Pfungen et Sonnenbühl (lieu-dit) est longue de deux kilomètres avec un passage à quinze pour cent et un dénivelé total de 124 m. Le dernier kilomètre est parfaitement plat et droit. Six tours sont à parcourir. Le départ est donné proche de l'Aéroport international de Zurich avec une partie en ligne de huit kilomètres avant de rejoindre le circuit[2]. Le dénivelé positif total est de 1 866 m[1].

Récit de la courseModifier

 
Profil de la course.

Après deux tours d'observation, une sélection s'opère lors du troisième tour. Seules vingt-quatre coureuses forment le groupe de tête. Lors de la quatrième ascension vers Sonnenbühl, Fabiana Luperini et Pia Sundstedt s'échappent. Un groupe de poursuite de sept coureuses se forme derrière. Il est constitué de : Nicole Brändli, Alessandra Cappellotto, Cindy Pieters, Susanne Ljungskog, Mirjam Melchers, Rasa Polikevičiūtė et Diana Žiliūtė. Les deux coureuses de têtes prennent une avance de deux minutes et se jouent la victoire. Luperini laisse la victoire à Sundstedt. L'Italienne a en effet une chance de remporter la Coupe du monde si Diana Žiliūtė termine au-delà de la huitième place. La Lituanienne attaque donc derrière et est accompagnée de Susanne Ljungskog et Mirjam Melchers. Elle prend la quatrième place et s'assure donc la victoire sur la Coupe du monde[2].

Classement finalModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1rePia Sundstedt   FinlandeGas Sport Team3 h 42 min 12 s
2eFabiana Luperini   ItalieGas Sport Team+ 0 s
3eMirjam Melchers   Pays-BasPays-Bas+ 3 min 46 s
4eDiana Žiliūtė   LituanieAcca Due O-Lorena Camicie+ 3 min 46 s
5eSusanne Ljungskog   SuèdeFarm Frites - Hartol+ 3 min 46 s
6eAlessandra Cappellotto   ItalieGas Sport Team+ 4 min 37 s
7eJolanta Polikevičiūtė   LituanieAcca Due O-Lorena Camicie+ 4 min 37 s
8eNicole Brändli   SuisseSuisse+ 4 min 37 s
9eCindy Pieters   BelgiqueVlaanderen 2002 Ladies+ 4 min 42 s
10eYvonne Brunen   Pays-BasFarm Frites - Hartol+ 12 min 51 s
Source : Cycling Archives


Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Coupe du monde féminine - UCI - Women's Road World Cup- 2000 Embrach, SUI- 3.9.2000 », sur oldsite.uci (consulté le )
  2. a et b (en) « GP Suisse Féminin - CDM », sur cycling news (consulté le )

Liens externesModifier