Ouvrir le menu principal

Graham McNeill

concepteur de jeux de rôles
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McNeill.

Graham McNeill est un auteur de science-fiction et développeur de jeu pour la société Games Workshop. Cet architecte de formation est connu des amateurs de wargames et de science-fiction pour ses nombreuses contributions au jeu de figurines futuriste Warhammer 40,000 et pour ses livres et comics dérivés de cet univers.

Sommaire

BiographieModifier

Né le à Glasgow en Écosse, il a étudié l'architecture à l'Université calédonienne de Glasgow (1989-1996) et a commencé sa carrière professionnelle comme architecte, avant de proposer sa candidature comme écrivain auprès de Games Workshop. En février 2000, il commence sa nouvelle carrière dans l'équipe de développement des jeux de cette société. En plus d'articles parus dans le magazine White Dwarf, ses premières contributions concernent les livres d'armées (« codex ») Tau (2001) et Nécrons (2002), sous la direction d'Andy Chambers.

Graham NcNeill est un écrivain régulier de la Black Library, maison d'édition de Games Workshop. Il y publie dès 2002 Nightbringer, puis en 2003 Déluge d'acier. Il contribue également à la série L'Hérésie d'Horus, dans laquelle les événements à l'origine de l'univers de Warhammer 40,000 sont décrits. Il y a déjà publié Les Faux Dieux (2006), Fulgrim (2007) et Mechanicum (2008). Ses contributions à l'univers Warhammer (univers de fantasy) chez le même éditeur sont Les Chroniques de l'Ambassadeur (2005) et Gardiens de la Forêt (2005).

Il a également prêté dernièrement sa plume pour l'écriture d'un roman dans l'univers du jeu vidéo Starcraft chez l'éditeur Simon & Schuster, ainsi que pour l'écriture d'une nouvelle dans l'univers de League of Legends de Riot Games[1].

Ouvrages publiésModifier

Jeux et suppléments (Games Workshop)

  • Graham McNeill et Pete Haines, Warhammer 40,000 Codex: Chasseurs de Démons, Nottingham, Games Workshop, 2003 (ISBN 1-84154-361-6).
  • Graham McNeill, Andy Hoare et Pete Haines, Warhammer 40,000 Codex: Chasseurs de Sorcières (1re édition), Nottingham, Games Workshop, 2003 (ISBN 1-84154-485-X).

Série Hérésie d'Horus (Black Library)

Article détaillé : Hérésie d'Horus.
  • 2006 – Les Faux Dieux
  • 2007 – Fulgrim
  • 2008 – Mechanicum
  • 2010 – Un Millier de Fils
  • 2012 - Les Morts Oubliés
  • 2013 - L'Ange Exterminatus
  • 2015 - Vengeful Spirit (en deux parties, les Fils de Lupercal et la Bataille de Molech)

Série sur le Mechanicus (Black Library)

Article détaillé : Mechanicus.
  • 2014 - Les Prêtres de Mars
  • 2014 - Les Seigneurs de Mars
  • 2015 - Les Dieux de Mars

Série L'Âge des Légendes (Bibliothèque Interdite)

  • 2008 – La Trilogie de Sigmar, tome 1 : Heldenhammer
  • 2010 – La Trilogie de Sigmar, tome 2 : Empire
  • 2012 - La Trilogie de Sigmar, tome 3 : Roi Dieu

Cycle Ultramarines (Bibliothèque Interdite)

  • 2008 – Nightbringer
  • 2009 – Les Guerriers d'Ultramar
  • 2010 – Ciel Mort, Soleil Noir
  • 2010 – Champ de Mort
  • 2012 – Courage et Honneur
  • 2012 - La Part du Chapitre

Le Cycle de l'Ambassadeur (Bibliothèque Interdite)

Diptyque elfe (Black Library)

  • 2008 – Les Défenseurs d'Ulthuan (2008/red 2011)
  • 2012 - Les Fils d'Ellyrion (2012)

Romans Warhammer et Warhammer 40,000 (Bibliothèque Interdite)

  • 2005 – Les Gardiens de la Forêt
  • 2006 – Déluge d'Acier

Roman Starcraft (Simon & Schuster)

Notes et référencesModifier

  1. « Les ruines d'Icathia - Univers de League of Legends », sur universe.leagueoflegends.com (consulté le 6 mars 2018).
  2. Le personnage principal du livre est l'ambassadeur Kaspar von Velten, un quinquagénaire, ancien guerrier et soldat. Il remplace le précédent ambassadeur Teugenheim dans la ville de Kislev. Ce dernier était un homme faible qui avait laissé l'ambassade se délabrer et ses gardes devenir négligents. Il s'était compromis entre autres avec un proxénète, chef de la mafia, Chekatilo. Des meurtres mystérieux sont commis par un tueur en série. Personne ne connaît son identité. En fréquentant une femme, Anastasia, l'ambassadeur s'attire la colère d'un maître d'arme, Kajetan, le guerrier le plus redoutable de toute la cité. Le tueur en série qui terrifie la cité enlève une autre amie de l'ambassadeur : la veuve Sofia, alors qu'elle surveillait un marchand qui détournait des marchandises au détriment des troupes affamées. Le marchand est enlevé avec elle, il est tué alors qu'elle est torturée. L'ambassadeur n'est pas content. Le tueur en série était le maître d'arme Kajetan. Celui-ci s'avère être fou et manipulé. En fait, il attire la pitié du lecteur car il est victime de son éducation : un père méchant. La victime, Sofia, réussit à se libérer. Elle demande que le tueur en série soit capturé et jugé au lieu d'être seulement tué lorsqu'on le trouvera. Un pacte est conclu entre le proxénète Chekatilo et l'ambassadeur. Cela permet à l'ambassadeur de connaître l'endroit où s'est réfugié le tueur en série. Il part avec une troupe armée à cet endroit. Ils trouvent le dément alors qu'il était en train de se suicider en s'enterrant vivant ; il creusait un trou à mains nues et abîmait ses mains délicates ce faisant. Il est en permanence schizophrène : il a honte de tous les meurtres qu'il a commis ; tout en étant prêt à recommencer. L'ambassadeur parvient à capturer le schizophrène, sans utiliser la violence. La troupe armée qu'il dirige est attaquée par des barbares très supérieurs en nombre. L'ambassadeur libère le fou. Celui-ci massacre les malheureux barbares, ceux-ci sont impuissants face à la rapidité et à la science des armes du fou. Le chef des barbares, le malheureux, est décapité par le fou, alors qu'il voulait juste passer son arme à travers le corps de l'ambassadeur. À la fin du livre : Le pays de l'ambassadeur est toujours sous la menace des champions du chaos, commandés par le haut zar ; dans la ville de Kislev, il y a une tueuse manipulatrice, encore plus abominable que Kajetan.

Liens externesModifier