Gopa Samanta

Géographe indienne
Gopa Samanta
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Gopa Samanta, née en , est une géographe indienne, professeure de géographie à l’université de Burdwan (Bengale-Occidental). Spécialiste des études de genre, de géographie urbaine et du développement, elle travaille notamment sur les petites villes en Inde.

BiographieModifier

Gopa Samanta est une géographe indienne, née en 1968[1].

Après une formation universitaire en géographie à l'université de Burdwan au Bengale-Occidental en Inde, elle y soutient sa thèse en 2002. De 2013 à 2015, elle est la directrice du département de géographie de l'université, avant d'y devenir professeure en 2014[2].

Elle dirige l'UGC- Human Resource Development Centre de l'université de Burdwan, la commission des subventions aux universités indiennes de 2019 et 2020[3].

Elle fait partie de la Deccan Geographical Society (depuis 2000), de l'Association of Hill Geographers (depuis 2010) et de l'Association of Bengal Geographers (depuis 2016)[2].

TravauxModifier

Les travaux de recherche de Gopa Samanta s’inscrivent dans les études urbaines, de genre et les questions de développement. Elle participe à plusieurs projets de recherche collectifs interdisciplinaires, indiens et internationaux, sur des thèmes comme « genre et pauvreté », « gouvernance et services de première nécessité dans les petites villes indiennes »[4] ou « vies marginales dans des espaces marginaux »[5],.

Elle est l'autrice de plusieurs ouvrages dont notamment (avec Kuntala Lahiri-Dutt) de l’ouvrage Dancing with the River : People and Life on the Chars of South Asia (2013) qui étudie la vie des habitants des « chars », les masses sableuses de faible altitude, mi-terrestres, mi-aquatiques, qui existent dans le lit des rivières dans les plaines d'inondation du Bengale inférieur. Les autrices montrent comment les personnes qui y vivent oscillent entre légitimité et illégitimité[6].

Elle participe de 2015 à 2018 à une Jeune Equipe Associée à l’IRD dans le cadre du projet « India – Urban rural boundaries and basic services » où elle étudie les services urbains dans les petites villes et la redéfinition de l’urbain et de ses frontières[7].

Elle écrit aussi régulièrement sur les questions de genre, y compris dans la presse de langue bengalie afin d’atteindre un lectorat plus large, au-delà du monde académique[4].

Plus récemment, ce sont les questions de mobilité qui sont au centre de ses recherches. Outre son ouvrage Mobilities in India : the experience of suburban rail commuting (2021), elle évoque les questions de transport dans la presse nationale[8].

Son projet de recherche actuel, « Beyond Metropolitan Shadow : How Indian Small Cities grow and flourish ? », a pour objectif de développer les connaissances sur les petites villes en Inde, permettant une meilleure compréhension des dynamiques urbaines actuelles en Asie, au-delà et en dehors des grandes métropoles. Samanta y analyse de manière critique les frontières urbaines-rurales et les catégories spatiales utilisées dans l’aménagement du territoire en Inde[9].

Elle encadre également des thèses sur les espaces ruraux, sur les interactions entre les espaces ruraux et urbains et sur la gestion de l'eau en Inde[2],[10].

Récompenses et honneursModifier

En 1991, Gopa Samanta est médaille d'or de l'université de Burdwan à la suite de son Master of Arts. En 2004, elle est visiting fellow (professeure invitée) à la Research School of Pacific and Asian Studies, à l'université nationale australienne de Canberra. En 2005, elle est visiting scholar à l'Institut français de Pondichéry[2].

L’université Sorbonne-Paris-Cité l'accueille en 2016 dans le cadre de la chaire Genre et égalité. Elle y donne des conférences centrées sur le thème du féminisme et des mouvements féministes en Inde[9].

En 2017, elle est visiting fellow au Gender Institute de l'université nationale australienne de Canberra[2].

Elle est invitée en 2018 par l’IRD dans le cadre du programme Mobilité Sud-Nord et accueillie au laboratoire CESSMA de l'université Paris Diderot[7].

Principales publications en anglaisModifier

OuvragesModifier

ArticlesModifier

  • (en) Kuntala Lahiri-Dutt et Gopa Samanta, « Constructing Social Capital: Self-Help Groups and Rural Women's Development in India », Geographical Research, vol. 44, no 3,‎ , p. 285–295 (ISSN 1745-5871, DOI 10.1111/j.1745-5871.2006.00390.x, lire en ligne, consulté le )
  • (en) Gopa Samanta et Kuntala Lahiri-Dutt, « Marginal Lives in Marginal Lands: Livelihood strategies of women-headed, Immigrant households in the Charlands of the River Damodar, West Bengal », dans Sumi Krishna, Women's livelihood rights : recasting citizenship for development, Sage Publications, (ISBN 978-81-321-0153-6, OCLC 426490403, lire en ligne)
  • (en) Partha Mukhopadhyay, Marie Helene Zerah, Gopa Samanta et Augustin Maria, « Understanding India's Urban Frontier: What is Behind the Emergence of Census Towns in India? », World Bank Policy Research Working Paper, Social Science Research Network, no ID 2887778,‎ (lire en ligne, consulté le )
  • (en) Gopa Samanta et Sil Pallabi, « Negotiating Gendered Urban Space: Experiences of Women across Classes in India », dans Genre et Construction de la Géographie, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, coll. « Épistémologie », (ISBN 978-2-85892-494-3, DOI 10.4000/books.msha.4801, lire en ligne), p. 209–222

RéférencesModifier

  1. « Gopa SAMANTA - Dictionnaire créatrices », sur www.dictionnaire-creatrices.com (consulté le )
  2. a b c d et e (en) « Prof GOPA SAMANTA - Vidwan | Profile Page », sur vidwan.inflibnet.ac.in (consulté le )
  3. « International Webinar on "Multi-Disciplinary Perspective on COVID-19 Pandemic" », sur www.buruniv.ac.in (consulté le )
  4. a et b CESSMA, « Conférence de Gopa Samanta », sur CESSMA, (consulté le )
  5. (en) Gopa Samanta et Kuntala Lahiri-Dutt, « Marginal lives in marginal lands : Livelihood strategies of women-headed immigrant households in the chailands of the Damodar, West Bengal », Women’s Livelihood Rights : Recasting Citizenship for Development,‎ , p. 99-120 (ISBN 9780761936008, lire en ligne)
  6. « Gopa Samanta - Google Scholar », sur scholar.google.co.uk (consulté le )
  7. a et b CESSMA, « SAMANTA Gopa », sur CESSMA, (consulté le )
  8. (en) « Gopa Samanta », Economic and Political Weekly,‎ , p. 7–8 (lire en ligne, consulté le )
  9. a et b CESSMA, « SAMANTA Gopa », sur CESSMA, (consulté le )
  10. « Shodhganga@INFLIBNET: a reservoir of Indian theses », sur shodhganga.inflibnet.ac.in (consulté le )

Liens externesModifier