Godiés

(Redirigé depuis Godié)
Godiés
Description de cette image, également commentée ci-après
Masque bovin godié[1]

Populations significatives par région
Autres
Langues godié

Les Godiés sont un sous-groupe ethnique DIDA faisant partie du groupe Krou vivant au sud-ouest de la Côte d'Ivoire, pays d'Afrique de l'ouest. Le nom Godié vient de « Gwèdji » qui signifie « Chimpanzé-panthère ». C'est un surnom que leur ont donné les Neyo, un peuple voisin pour décrire leur caractère beilliqueux[2].

On les trouve dans les environs de Sassandra et de Fresco, notamment dans le village de Gbagbam et les villages de l'axe Sassandra Gagnoa (Kokolopozo, Dakpadou, Beyo, Niapidou, etc.) et ceux de l'axe Sassandra-Lakota.

Son nom dériverait de l'expression Dida gwè-djié, littéralement "chimpanzé-panthère". Ils sont proches, des Bété, des Wê et des Kroumen des peuples KROU de la Côte d'Ivoire également.

LangueModifier

Leur langue est le godié, une variété de la langue Dida, une langue krou[3]

Notes et référencesModifier

  1. Musée africain de Lyon
  2. Raymond Borremans, Le grand dictionnaire encyclopédique de la Côte d'Ivoire, Tome 3 : E-F-G-H, Abidjan, NEA, 1987, 269 p. (ISBN 2-7236-1405-0), p. 133
  3. (en) Fiche langue[god]dans la base de données linguistique Ethnologue.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Djagnan Raymond Degri, Organisation sociale des Godie, EPHE, Paris, 1965, 220 p. (mémoire)
  • Kouassi Lowa Jonas, « Origines des Godié du Tigrou (sous-préfecture de Lakota) », in Bulletin d'information et de liaison des Instituts d'ethno-sociologie et de géographie tropicale (Abidjan), 1967/2, p. 13-39
  • (en) James Stuart Olson, « Godié », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 200 (ISBN 9780313279188)
  • M.F. Tappa, Les rites funéraires chez les Godié (Côte d'Ivoire), Ecole normale William Ponty, Sébikhotane, 1945, 52 p.
  • Ch.Kokra, « Notion de spiritisme chez les Godié de Fresco » , Notes Africaine, 70, 1956, pp. 52-54.
  • R. Degri de Djagnan, Organisation sociale chez les Godié de Côte d'Ivoire, Ecole Pratique des Hautes études (Mémoire n° 80), VIesection, Paris, 1964.
  • Degri de Dadjan, « Organisation familiale des Godié de Côte d'Ivoire » (La structure du Gö, la parenté, les « Iolopka » (clan), le mariage, la polygamie, les « Zopka ») , Cahier d'études Africaines, VII, 3, n° 27, 1967, pp. 399-433.
  • K. J. Loowa, « Origine des Godié de Tigrou (sous-préfecture de Lakota) », Bulletin d'Information et de Liaison des Instituts d'Ethno-Sociologie et de Géographie tropicale, Université d'Abidjan, n° 2, 1967, pp. 13-39.
  • Lobognon Dobé, « Les Dida-Godié et leur cadre de vie », Annales de l'Université d'Abidjan, Géographie, t. IX, Abidjan, 1980, pp. 95-196.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :