Ouvrir le menu principal

Les gloméromycètes (Glomeromycota) constituent un groupe de champignons très peu connus du public mais écologiquement indispensables. Ce sont des champignons mycorhiziens vivant en symbiose avec les racines d'un grand nombre de plantes. Environ 90 % des végétaux forment des telles associations symbiotiques avec des Gloméromycètes[1].

On en a décrit environ 150 espèces, mais il en existe vraisemblablement beaucoup plus.

Au niveau systématique les gloméromycètes constituent une division du règne des champignons (Fungi ou Mycota). Cette division a été créée récemment sur la base d’études phylogénétiques ; ces champignons étaient autrefois classés dans l’ordre des Glomales parmi les zygomycètes (Zygomycota). Cette division n'est constituée que de la classe Glomeromycetes.

Sommaire

Taxons subordonnésModifier

D'après la 10e édition de Dictionary of the Fungi[2] (2007), cette division et cette classe sont constituées des ordres suivants :

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Campbell and Reece, Biology, Pearson Education
  2. P.M. Kirk, P.F. Cannon, D.W. Minter, J.A. Stalpers, Dictionary of the Fungi, 10e édition (2007), Wallingford: CABI. (ISBN 0-85199-826-7) (cf. speciesfungorum.org).

SourcesModifier

Références externesModifier