Glacier inférieur de Grindelwald

Glacier inférieur de Grindelwald
Les restes du glacier inférieur de Grindelwald, au-dessus du lac glaciaire (photo de 2009).
Les restes du glacier inférieur de Grindelwald, au-dessus du lac glaciaire (photo de 2009).

Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Interlaken-Oberhasli
Massif Alpes bernoises (Alpes)
Cours d'eau Lütschine blanche
Type Glacier de vallée
Longueur maximale 6,2 km (2015)
Altitude du front glaciaire 1 349 m
Coordonnées 46° 34′ 10″ N, 8° 03′ 21″ E

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne
(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Glacier inférieur de Grindelwald
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Glacier inférieur de Grindelwald

Le glacier inférieur de Grindelwald (en allemand : Unterer Grindelwaldgletscher), également connu sous le nom de « bas-glacier de Grindelwald »[1],[2], est un glacier des Alpes bernoises, situé au sud-est de Grindelwald, dans le canton de Berne (Suisse). Il trouve son origine sous l'Agassizhorn et le Strahlegghorn et est relié au glacier de l'Unteraar via le Finsteraarjoch (3 283 m). Le glacier inférieur de Grindelwald ne doit pas être confondu avec le glacier supérieur de Grindelwald, situé au nord-est.

Le glacier inférieur de Grindelwald possède encore un affluent majeur, l'Ischmeer (« mer de glace » en suisse allemand, anciennement connue sous le nom de « glacier de Grindelwald-Fiescher », en allemand : Grindelwald-Fieschergletscher[3]), qui est le glacier surplombé par la station Eismeer (en) du chemin de fer de la Jungfrau.

Le glacier inférieur de Grindelwald mesurait 8,3 km de long et couvrait une superficie de 20,8 km2 en 1973. Il a considérablement rétréci depuis, ayant une longueur de seulement 6,2 km en 2015, le retrait de 1,9 km étant principalement intervenu depuis 2007[4].

Au milieu du XIXe siècle, le glacier atteignait la vallée de Grindelwald jusqu'à Mettenberg, à une altitude de 983 m, près de la confluence de la Lütschine blanche et de la Lütschine noire. En 1900, il s'étendait encore jusqu'au Rotenflue (1 200 m) et remplissait toute la vallée depuis son extrémité actuelle, le lac glaciaire, avec une épaisseur d'environ 300 m jusqu'à une altitude de 1 700 m, juste en dessous de l'actuel chemin de randonnée autour du Bänisegg. Au début des années 2000, il avait reculé jusqu'à la gorge entre l'arête du Hörnli (Eiger) et le Mättenberg.

RéférencesModifier

  1. Zryd 2008, p. 38
  2. « Vidange du lac du bas-glacier de Grindelwald (2008) », sur planat.ch, Plateforme nationale des dangers naturels (Planat),
  3. À ne pas confondre avec le glacier de Fiesch, situé au sud du Fiescherhorn, dans le canton du Valais.
  4. (en) « Unterer Grindelwaldgletscher, Grindelwald (BE) », sur Swiss Glacier Monitoring Network, Zurich, VAW Laboratory of Hydraulics, Hydrology and Glaciology, ETH Zürich

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sources et bibliographieModifier

  • Amédée Zryd, Les glaciers en mouvement : la population des Alpes face au changement climatique, coll. « Le savoir suisse », , 135 p. (lire en ligne)