En Méditerranée, un girelier est une nasse tressée pour la capture des girelles (petits poissons)[1].

Girelier en jonc marin et myrte ; nasse (casier à murènes) en myrte et bambous (Musée de l'osier et de la vannerie de Vilaines-les-Rochers)

DescriptionModifier

Le girelier provençal était tressé en osier, jonc, roseau, blette de brugas ou myrte[1]. Muni d'un entonnoir, une fois rentré les poissons ne pouvaient plus sortir[1].
On rencontre également les gireliers dans la pêches traditionnelle en eau douce.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier