Giovanni Antonio Medrano

architecte et ingénieur italien
Giovanni Antonio Medrano
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Giovanni Antonio Medrano (1703-1760) est un architecte sicilien[1].

BiographieModifier

Né à Sciacca, en Sicile, Giovanni Antonio Medrano devient brigadier dans l'armée de Charles de Bourbon, alors roi des Deux-Siciles. À la suite de la bataille de Bitonto en 1734, Charles demande à Medrano de construire un obélisque commémoratif à Bitonto[2].

En 1737, Charles lui commande la conception du nouveau Teatro San Carlo de Naples. Medrano va ensuite travailler à la conception du Musée Capodimonte de Naples, un musée construit par Charles pour abriter la collection d'art de sa mère. Medrano commence à y travailler, avec d'autres, en 1738, mais le bâtiment ne sera finalement achevé qu'en 1840[3].

En 1741, il est accusé, avec son associé Angelo Carasale, de fraude sur les taxes sur les affaires à Capodimonte. Après dix-huit mois de prison, il est licencié et exilé. Il est gracié et retourne en Italie en 1746, mais son travail professionnel est sévèrement critiqué par les ingénieurs napolitains de l'époque. Marginalisé de la fonction publique, il obtient quelques commandes privées. Selon toutes probabilités, il meurt en 1760.

Notes et référencesModifier

  1. (it) « MEDRANO, Giovanni Antonio », Dizionario Biografico degli Italiani - Volume 73 (2009), Enciclopedia Italiana (consulté le )
  2. (es) Entre Sevilla y Nápoles: Juan Antonio Medrano, Ferdinanto Sanfelice y los Borboñes de Espana de Felipe V a Carlos III Fernando Marías, Universidad Autónoma de Madrid, Atrio 10/11
  3. Site officiel du Museo di Capodimonte

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :