Ouvrir le menu principal

Gerlof Mees

ichtyologiste et ornithologue néerlandais (1926-2013)
(Redirigé depuis Gerlof Fokko Mees)
Gerlof Fokko Mees
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Nationalité
Activités

Gerlof Fokko Mees ( - ) est un ichtyologiste et ornithologue néerlandais. Conservateur de musées, il a également décrit le poisson-salamandre.

BiographieModifier

Gerlof Mees est né à Velsen, dans les Pays-Bas. De 1946 à 1949, il prend part, en tant que conscrit, aux opérations militaires visant à rétablir l'ordre dans les Indes orientales néerlandaises (dont l'indépendance vis-à-vis des Pays-Bas est reconnue par ceux-ci en 1949). Pendant cette période, il est pris d'intérêt par la famille des Zosteropidae (de l'ordre des passereaux).

Il fréquente l'université de Leyde, où il étudie la biologie et soutient sa thèse de doctorat en 1956. De mai 1955 à juin 1957, il est assistant du département des oiseaux du Rijksmuseum van Natuurlijke Historie (musée d'histoire naturelle) de Leyde. Par la suite il devient conservateur des vertébrés au Western Australian Museum, en Australie, de 1958 à 1963. Il décrit le poisson-salamandre (Lepidogalaxias salamandroides) en 1961[1]. Il rentre aux Pays-Bas pour devenir conservateur des oiseaux au Rijksmuseum de Leyde jusqu'à sa retraite en 1991. Il retourne alors en Australie, et vit à Perth et Northcliffe[2]. Il meurt à Busselton, en Australie-Occidentale, le 31 mars 2013[3].

L'Engoulevent de Mees tire son nom de Gerlof Mees[4].

RéférencesModifier

  1. Mees, G. F. 1961. Description of a new fish of the family Galaxiidae from Western Australia. J. Roy. Soc. West. Aust. 44: 33-38.
  2. (nl) Holthuis L.B. (1995) 1820 - 1958 : Rijksmuseum van Natuurlijke Historie.
  3. Nécrologie sur westannouncements.com.
  4. Sangster, G. and F. Rozendaal (2004) Territorial songs and species-level taxonomy of nightjars of the Caprimulgus macrurus complex, with the description of a new species. Zoologische Verhandelingen (Leiden) Vol. 350 pp. 7-45

Liens externesModifier