Ouvrir le menu principal

Gerhard Matzky

militaire allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matzky.

Gerhard Matzky
Naissance 19 mars 1894
Küstrin
Décès 9 juin 1983 (à 89 ans)
Bad Godesberg
Allégeance Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand (en 1918)
Drapeau de l'Allemagne République de Weimar (en 1933)
Drapeau de l'Allemagne nazie Troisième Reich (en 1945)
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Arme Heer
Bundeswehr
Grade General der Infanterie (Wehrmacht)
Generalleutnant (Bundeswehr)
Années de service 1912-1945-1956-1960
Commandement 21. Infanterie-Division
XXVIII. Armeekrops
XXVI. Armeekorps
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer

Gerhard Matzky (19 mars 1894 à Küstrin — 9 juin 1983 à Bad Godesberg) est un General der Infanterie allemand au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer. Cette décoration est attribuée en reconnaissance d'un acte d'une extrême bravoure ou d'un succès de commandement important du point de vue militaire.

BiographieModifier

Gerhard Matzky rejoint en 1912 l'armée royale de Prusse comme cadet au 63e régiment d'infanterie en Haute-Silésie à Opole. Après avoir assisté à l'école militaire de Neisse, Matzky en 1913 est promu au grade de leutnant. Au début de la Première Guerre mondiale, Matzky est à l'école des sous-officier à Treptow comme agent de l'enseignement, puis à partir du mois d'août 1914, il devient chef de peloton, puis commandant de compagnie et adjudant à la 4e compagnie du 63e régiment d'infanterie de Haute-Silésie. Matzky en 1916, il est promu au grade d'oberleutnant.

Après la fin de la guerre, il sert dans le Service des gardes-frontières à l'Est de la Silésie, jusqu'à ce qu'il revient dans l'armée comme oberleutnant. Matzky au début de 1920, est transféré dans l'armée de transition de la Reichswehr au 15e régiment d'infanterie et plus tard dans le 7e régiment d'infanterie. Le 1er octobre 1921, il est transféré comme officier d'escadron dans le 4e régiment de cavalerie à Potsdam. En novembre 1923, Matzky est promu au grade de hauptmann et transféré en 1924 à la 4e batterie du 4e régiment d'artillerie à Bautzen. De 1924 à 1927, il est alors membre de l'état-major du Groupe de Commande 2 à Kassel. En 1928, il est nommé au ministère de la Défense à Berlin et plus tard, il est impliqué dans les négociations sur le désarmement de Genève. Matzky est ensuite muté dans le quartier général du régiment du 3e régiment de cavalerie de Rathenow et en octobre 1930, il est commandant de la 3e compagnie du 2e régiment d'infanterie de Ortelsburg. Dans cette utilisation, il est promu au grade de major en 1932, puis il est appelé à plusieurs reprises au ministère de la Défense. En avril 1934, il est transféré comme premier officier de l'état-major à la 7e division de la Reichswehr à Munich. En octobre 1934, il est promu au grade d'oberstleutnant. Au printemps 1935, il est nommé premier officier d'état-major général du VIIe Corps à Munich et en octobre 1936, premier officier de l'état-major du Groupe de Commande 1 à Berlin. Là, il est promu au grade d'oberst en avril 1937.

De 1938 à la fin de 1940, Matzky est attaché de l'ambassade d'Allemagne à Tokyo. En janvier 1941, il devient officier de l'état-major général de l'armée et il est promu au grade de generalmajor en avril 1941. En novembre 1942, il est transféré dans la réserve et en janvier 1943, il est commandant de la 21e Division d'infanterie. Là, il est promu le 20 avril 1943 au grade de generalleutnant. En mars 1944, Matzky prend la direction de la XXVIIIe Corps-d'Armée avant qu'il ne soit transféré dans la réserve en mai 1944. En juillet 1944, Matzky prend la direction de la XXVIe Corps-d'Armée. Il est promu en septembre 1944 au grade de general der infanterie, et en même temps il devient le commandant général de la XXVIe Corps-d'Armée. En avril 1945, il est également le commandant général de la LVe Corps-d'Armée. Le 12 avril 1945, il est nommé commandant de la forteresse de Pillau. À la fin de la guerre, il réussit à s'échapper de Schleswig-Holstein et Matzky est capturé par les Britanniques, il est libéré au début de 1948.

En 1956, il rejoint la Bundeswehr et le reste jusqu'en 1960.

DécorationsModifier

RéférencesModifier

Citations
  1. Fellgiebel 2000, p. 249.
Source Damien Legrand
Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas (ISBN 3-7909-0284-5).
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag (ISBN 978-3-938845-17-2).
Liens externes