Ouvrir le menu principal

George Kingsley Zipf

linguiste américain
George Kingsley Zipf
George Kingsley Zipf 1917.jpg
George Kingsley Zipf
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
NewtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Distinction

George Kingsley Zipf (API : [zɪf]), né en 1902 et mort en 1950, est un linguiste et philologue américain qui étudia la statistique appliquée aux différentes langues. Son nom a été donné à la loi de Zipf, qui soutient que la fréquence d'emploi du n-ième mot le plus employé d'une langue varie en 1/n. Cette loi a connu de nombreux emplois dans divers domaines des sciences humaines.

Sommaire

BiographieModifier

Zipf a fait sa scolarité et a travaillé à l’université Harvard. Ses recherches sur la fréquence des mots (anglais) dans l’Ulysse de James Joyce, l'amènent[1] à formuler la « loi de Zipf » (1935) :

 

Pn est la fréquence du nème mot le plus utilisé du livre, et l'exposant a est voisin de 1. Cette loi exprime que le 2e mot le plus utilisé apparaît deux fois moins souvent que le premier, le troisième mot le plus utilisé, trois fois moins souvent que le premier, etc. L'étude de Zipf est la première étude systématique sur la textométrie[2]. Elle annonce l'étude des propriétés statistiques de grands ensembles de données, tels qu'Internet.

Zipf s'intéressa par la suite à l'application de la loi puissance aux autres sciences humaines comme la distribution des villes par leur taille dans un pays, ou la courbe de répartition des revenus dans une population. En particulier, dans son essai National unity and disunity (1941), il avance que les tensions sociales s'exacerbent lorsque la distribution des revenus s'écarte de la loi puissance.

PublicationsModifier

  • 1932 : (en) Selected Studies of the Principle of Relative Frequency in Language, Cambridge, États-Unis.
  • 1949 : (en) Human Behaviour and the Principle of Least-Effort, Addison-Wesley, Cambridge, États-Unis.

BibliographieModifier

  • Philippe Bully, « Zipf, créateur de la linguistique statistique », Communication et langages, vol. 2,‎ , p. 23–28 (DOI 10.3406/colan.1969.3726, lire en ligne, consulté le 22 août 2016)

Notes et référencesModifier

  1. Cf. George K. Zipf, Selected Studies of the Principle of Relative Frequency in Language, Cambridge (Mass.), .
  2. Cf. R. Harald Baayen, Word Frequency Distributions, vol. 18, Springer, coll. « Text, Speech and Language Technology », (ISBN 9781402009273, lire en ligne), p. 13.

Articles connexesModifier

Lien externeModifier