George Bernard Erath

politicien autrichien

George Bernard Erath ( - ) est un soldat, géomètre, puis une personnalité politique, membre de la Chambre des représentants du Texas puis du Sénat du Texas. Son nom est donné au comté d'Erath aux États-Unis[1].

George Bernard Erath
Fonctions
Membre du Sénat du Texas
Député à la Chambre des représentants du Texas
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
WacoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Autres informations
Parti politique

BiographieModifier

George Bernard Erath naît à Vienne en Autriche. Après avoir achevé ses études à l'Institut polytechnique de Vienne, où il étudie l'anglais et l'espagnol, il obtient son diplôme et s'embarque pour les États-Unis. Il débarque à La Nouvelle-Orléans le , puis s'installe à proximité de Cincinnati, où il établit son domicile[2].

Le , il s'installe dans la République du Texas et devient arpenteur à Tenoxtitlán, dans la colonie de Robertson (en). En 1835, il rejoint la compagnie de gardes forestiers de John Henry Moore (en) pour s'occuper des Indiens maraudeurs et, le , il s'enrôle comme soldat dans la compagnie du capitaine Jesse Billingsley appartenant au Premier Régiment du colonel Edward Burleson, au Texas. Après s'être battu à la bataille de San Jacinto, il rejoint la compagnie de Rangers du capitaine William H. Hill et continue ses travaux d'arpentage. Il dessine la ville de Caldwell en 1840. En 1842, il participe aux expéditions ratées de Somervell et de Mier (en). Il est de garde sur le Rio Grande pendant la bataille de Mier et échappe ainsi à la capture[2].

RéférencesModifier

  1. (en) Henry Gannett, The Origin of Certain Place Names in the United States, U.S. Government Printing Office, , 334 p. (lire en ligne), p. 120.
  2. a et b (en) Thomas W. Cutrer, « Erath, George Bernard », sur le site Texas State Historical Association (consulté le 13 août 2019).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Lucy A. Erath et George Bernard Erath, Memoirs of Major George Bernard Erath, vol. 26, The Southwestern Historical Quarterly, (lire en ligne [PDF]).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Source de la traductionModifier