Georg Christoph Kilian

Georg Christoph Kilian
GeorgChristophKilian.jpg
Portrait de Georg Christoph Kilian en 1767 (auteur inconnu).
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
AugsbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Fratrie
Enfant
Christoph Gustav Kilian (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Georg Christoph Kilian, né le à Augsbourg et mort le dans la même ville, est un graveur à l'eau-forte au burin et à la manière noire.

BiographieModifier

Né le à Augsbourg[1], Georg Christoph Kilian est le fils aîné et l'élève de Georg Kilian[2]. Après avoir été initié par son père à l'art de graver, il fait un long voyage en Hongrie et en Autriche[1], mais passe la majeure partie de sa vie à Augsbourg[2].

Georg Christoph Kilian meurt le dans sa ville natale[2].

ŒuvresModifier

De retour à Augsbourg, il se mit à éditer des livres à vignettes, et fit paraître, entre autres : Les Ruines d'Athènes de Seyrer; Les Ruines de Balbeck, etc.[1].

Il réunit une magnifique collection de gravures et de dessins précieux, laquelle fut vendue après sa mort, sauf six volumes, donnés par ses héritiers à la bibliothèque d'Augsbourg, et qui contiennent l'œuvre des graveurs de la famille des Kilian[1]. Il a gravé quelques sujets historiques, mais s'est surtout concentré sur les portraits[2].

On a de lui une centaine de gravures, les unes au burin, les autres à la manière noire, qui représentent presque toutes des portraits de savants et d'artistes célèbres[1]. Il a laissé en manuscrit deux volumes in-folio, contenant des biographies d'artistes célèbres et un volume in-4° sur l'histoire de sa famille[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f E. G. 1858, p. 723.
  2. a b c et d (en) « Kilian, Georg Christoph », sur oxfordartonline.com, (consulté le ).

AnnexesModifier

Article connexeModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :