Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

BiographieModifier

Dans son testament, son père, Geoffroy Plantagenêt avait stipulé que son second fils Geoffroy recevrait comté d'Anjou et du Maine, si le fils aîné Henri parvenait à devenir roi d'Angleterre. En attendant, il ne reçut en fiefs que les châteaux de Chinon, Loudun et Mirebeau.

En 1154, Henri devint le roi Henri II d'Angleterre, mais il est probable qu'il n'obéit au testament de son père qu'à contrecœur, d'autant plus que, ayant épousé Aliénor d'Aquitaine, l'Anjou et le Maine coupaient en deux ses possessions (d'une part le duché d'Aquitaine et le comté du Poitou, d'autre part le duché de Normandie et le royaume d'Angleterre).

En 1156, Geoffroy devint enfin comte d'Anjou et du Maine. Puis, la même année, il fut choisi comme comte par les Nantais qui avaient chassé Hoël III de Bretagne. Le comté de Nantes est alors annexé à l'Anjou jusqu'à la mort d'Henri II plantagenêt survenue en 1189.

Il mourut à Nantes dès le sans alliance ni postérité. Son frère Henri qui se considérait comme son héritier récupéra les comté d'Anjou et du Maine et revendiqua immédiatement celui de Nantes.

Voir aussiModifier