Garry Shider

guitariste américain
Garry Shider
Nom de naissance Garry Marshall Shider
Naissance
Plainfield (États-Unis)
Décès (à 56 ans)
Upper Marlboro (États-Unis)
Genre musical Funk, P-funk
Instruments Guitare, Voix
Années actives 1971-2010

Garry Shider () était un chanteur et guitariste américain, directeur musical des groupes Parliament et Funkadelic durant la majeure partie de leur existence.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Garry Shider est né aux États-Unis, à Plainfield, dans le New Jersey, le .

Alors qu'il n'a que 10 ans, Garry Shider joue et chante avec ses frères, en compagnie d'artistes gospels, parmi lesquels Shirley Caesar, The Five Blind Boys ou encore The Mighty Clouds of Joy.

Durant sa jeunesse, il croise souvent George Clinton, propriétaire du salon de coiffure pour hommes dans lequel il se rend[1]. À 16 ans, il quitte Plainfield pour le Canada avec son ami Cordell « Boogie » Mosson. Ils y fondent un groupe de musique funk-rock, United Soul, dont George Clinton, alors à Toronto, va rapidement entendre parler.

CarrièreModifier

En 1971, George Clinton produit plusieurs titres de United Soul, y ajoutant des membres de Funkadelic. Le single Baby I Owe You Something Good sort sous le label West Bound Records cette même année sous le nom de groupe U.S. Music with Funkadelic. Clinton propose alors à Garry Shider et Mosson de rejoindre le Parliament-Funkadelic, proposition que Shider accepte.

Il se voit rapidement attribuer un rôle majeur au sein de Funkadelic et du Parliament et hérite du titre de directeur musical. Il contribue à de nombreux tubes, parmi lesquels Cosmic Slop, Getting to Know You, ou encore One Nation Under a Groove. Au fil des ans, malgré les fréquents changements de membres et la dissolution des deux groupes, il reste aux côtés de George Clinton et des P-Funk Allstars. En plus de ses habituelles participations à la composition, aux voix et aux guitares, il co-produit plusieurs des albums solo de Clinton[2].

Sur scène, Shider, immédiatement identifiable, se présente vêtu d'une simple couche-culotte (ou d'une serviette autour de la taille qui fait office de couche-culotte), ce qui lui vaut le surnom de « Diaper Man » (l'homme à la couche-culotte).

En solo, Shider sort un single intitulé Beautiful en 1988 et deux albums en 2000 et 2002, Diaper Man, The Second Coming et Diaperman Goes Starchild[3] mais aucun de ces disques ne rencontrera le succès commercial.

En 1997, il fait partie des 16 membres du Parliament-Funkadelic introduits au Rock and Roll Hall of Fame[4].

Il meurt le d'un cancer du cerveau et du poumon[5].

DiscographieModifier

En soloModifier

2000 : Diaper Man, The Second Coming
2002 : Diaperman Goes Starchild

FunkadelicModifier

1971 : Maggot Brain
1972 : America Eats Its Young
1973 : Cosmic Slop
1974 : Standing On The Verge Of Getting It On
1975 : Let's Take It to The Stage
1976 : Hardcore Jollies
1976 : Tales of Kidd Funkadelic
1978 : One Nation Under a Groove
1979 : Uncle Jam Wants You
1981 : The Electric Spanking of War Babies
2007 : By Way of the Drum

ParliamentModifier

1974 : Up For The Down Stroke
1975 : Mothership Connection
1975 : Chocolate City
1976 : The Clones of Dr. Funkenstein
1977 : Funkentelechy Vs. the Placebo Syndrome
1978 : Motor-Booty Affair
1979 : Gloryhallastoopid
1980 : Trombipulation

Notes et référencesModifier

  1. Garry Shider, (1953-2010), F.Dordor, 23 juin 2010, Les Inrockuptibles http://www.lesinrocks.com/2010/06/23/musique/garry-shider-1953-2010-1128926
  2. Discogs http://www.discogs.com/artist/Garry+Shider#t=Credits_Production&q=&p=2
  3. Discographie de Garry Shider, Discogs http://www.discogs.com/artist/Garry+Shider
  4. Rock and Roll Hall of Fame http://rockhall.com/inductees/parliament-funkadelic/
  5. Garry Shider, P. Funk Guitarist and 'Diaperman', Dies, sur billboard.com (consulté le 18 décembre 2013).

Liens externesModifier