Gambit Englund

ouverture d'échecs (1. d4 e5)

Aux échecs, le gambit Englund ou gambit Charlick[1] (code ECO A40) est une ouverture non orthodoxe caractérisée par les coups 1. d4 e5?!.

abcdefgh
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Cavalier noir sur case blanche g8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche d7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case noire e5
Pion blanc sur case noire d4
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case blanche e2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Fou blanc sur case blanche f1
Cavalier blanc sur case noire g1
Tour blanche sur case blanche h1
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Position après 1. d4 e5 ?!.

Dans une des variantes principales, appelée variante de Stockholm ou simplement le gambit Englund, les noirs sacrifient un pion :

  • 1. d4 e5 2. dxe5 Cc6 3. Cf3 De7 4. Dd5 f6 5. exf6 Cxf6
abcdefgh
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Fou noir sur case blanche c8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche d7
Reine noire sur case noire e7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Cavalier noir sur case blanche c6
Cavalier noir sur case noire f6
Reine blanche sur case blanche d5
Cavalier blanc sur case blanche f3
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case blanche e2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Roi blanc sur case noire e1
Fou blanc sur case blanche f1
Tour blanche sur case blanche h1
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Gambit Englund, position après 1. d4 e5 2. dxe5 Cc6 3. Cf3 De7 4. Dd5 f6 5. exf6 Cxf6.

HistoireModifier

Le nom de gambit Charlick vient du joueur australien Henry Charlick qui introduisit la variante 2... d6 dans les années 1890.

La variante principale (2... Cc6 3. Cf3 De7) a été théorisée par Karlis Betinš (également inventeur du gambit letton), qui a publié son analyse dans la revue d'échecs Deutsche Schachzeitung en 1930[2].

Le nom de Englund vient de Fritz Englund qui organisa fin 1932 et début 1933 un tournoi thématique à Stockholm où toutes les parties devaient commencer par les coups :

  • 1. d4 e5 2. dxe5 Cc6 3. Cf3 De7 4. Dd5.

PartiesModifier

Viktor Kortchnoï-E. Koning, partie simultanée, 1978[3]

1. d4 e5 2. dxe5 Cc6 3. Cf3 De7 4. Cc3 Cxe5 5. Cd5 Cxf3+ 6. gxf3 Dd8 7. Dd4 d6 (7...Ce7!) 8. Fg5 Dd7?? 9. Fh3 Dxh3 10. Cxc7+ Rd7 11. Cxa8 Dg2 12. Da4+ Re6 13. De8+ Rf5 14. De4+ Rxg5 15. f4+ 1-0.

La partie suivante est dénommée par Neil McDonald (en) le « rite de passage » (pour les Blancs)[4] :

1. d4 e5 2. dxe5 Cc6 3. Cf3 De7 4. Ff4 Db4+ 5. Fd2 Dxb2 6. Fc3?? Fb4 7. Dd2 Fxc3 8. Dxc3?? Dc1 0-1 (Mat). John Watson recommande à la place 6. Cc3! Fb4 7. Tb1[5].

Enfin, cette dernière partie (entre amateurs) est l'illustration-même de l'adage : « la gourmandise est un vilain défaut » :

1. d4 e5 2. dxe5 Fc5!? 3. Cf3 d6 4. exd6? Ce7 5. dxe7?? Fxf2+ 6. Rxf2 Dxd1 0-1.

Notes et référencesModifier

  1. François Le Lionnais et Ernst Maget, Dictionnaire des échecs, Paris, Presses universitaires de France, , 432 p., p. 69
  2. Stefan Bücker: Visiting Planet Englund– Article de Chesscafe, mars 2006.
  3. Partie commentée sous Chessgames.com
  4. Starting out : 1. d4!, Éd. Everyman Chess, 2006, (ISBN 978-1857-44417-9), p. 228.
  5. A Strategic Chess Opening Repertoire for White, Éd. Gambit, 2012, (ISBN 978-1906-45430-2), p. 267.