Gabrielle Lord

écrivaine australienne
Gabrielle Lord
Nom de naissance Gabrielle Craig Lord
Naissance (75 ans)
Sydney, Drapeau de l'Australie Australie
Activité principale
Distinctions
Prix Ned Kelly 2002 du meilleur roman
Davitt Award (en) 2003 du meilleur roman
Prix Ned Kelly Lifetime Achievement 2012
Auteur
Langue d’écriture Anglais australien
Genres

Gabrielle Lord, née le à Sydney, est une femme de lettres australienne, auteure de roman policier, de thriller psychologique et de littérature d'enfance et de jeunesse.

BiographieModifier

Gabrielle Lord fait ses études à l'université de Nouvelle-Angleterre à Armidale. Elle travaille comme enseignante et fonctionnaire auprès du Commonwealth Employment Service.

En 1980, elle publie son premier roman, Fortress. Ce roman est adapté pour la télévision en 1986, L'École de tous les dangers (Fortress)).

En 1999, avec Feeding the Demons, elle débute une série consacrée à Gemma Lincoln, détective privé spécialisé dans les assurances à Sydney. Avec le deuxième roman de cette série, Baby Did a Bad Bad Thing, elle remporte le Davitt Award (en) 2003 du meilleur roman. En 2001, dans Death Delights, elle crée un nouveau personnage, Jack McCain, un ancien détective criminel et médecin légiste à Sydney. Avec ce roman, elle est lauréate du prix Ned Kelly 2002 du meilleur roman.

En 2010, elle écrit une série de romans pour adolescents, Conspiracy 365, adaptée dans une mini-série télévisée Conspiracy 365 (en).

En 2012, elle reçoit le Prix Ned Kelly Lifetime Achievement.

ŒuvreModifier

RomansModifier

Série Gemma LincolnModifier

  • Feeding the Demons (1999),
  • Baby Did a Bad Bad Thing (2002)
  • Spiking the Girl (2004)
  • Shattered (2007)

Série Jack McCainModifier

  • Death Delights (2001)
  • Dirty Weekend (2005)

Série Conspiracy 365Modifier

Série Conspiracy 365: Black OpsModifier

  • Missing (2013)
  • Hunted (2013)
  • Endgame (2013)

Série 48 HoursModifier

  • The Vanishing (2017)

Autres romansModifier

  • Fortress (1980)
  • Tooth and Claw (1983)
  • Jumbo (1986)
  • Salt (1990)
  • Whipping Boy (1992)
  • Bones (1995)
  • The Sharp End (1998)
  • Monkey Undercover (2006)
  • Dishonour (2014)

Prix et distinctionsModifier

PrixModifier

NominationsModifier

  • Prix Ned Kelly 1999 du meilleur premier roman pour The Sharp End[1]
  • Prix Ned Kelly 2003 du meilleur roman pour Baby Did a Bad Bad Thing[1]
  • Prix Ned Kelly 2005 du meilleur roman pour Spiking the Girl[1]

AdaptationsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier