Gabriel van Bemmel

Gabriel van Bemmel, né à Bruxelles et y décédé en 1620, est un édile communal bruxellois et un écrivain de langue latine.

Gabriel van Bemmel
Fonction
Bourgmestre de Bruxelles
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités
Blason de la famille van Bemmel (Belgique).svg
blason

BiographieModifier

Après avoir étudié à l'université de Louvain d'où il sortit en 1612 comme licencié en droit, il rentra à Bruxelles où il fit une carrière au service de sa ville natale, dont il devint secrétaire.

Il fut nommé le bourgmestre des Nations de la ville de Bruxelles. Il se fit ensuite admettre en 1598 au sein du lignage Roodenbeke.

Il mourut jeune en 1620, mais deux ans plus tard fut publié à Bruxelles un livre[1] portant son nom "G. Van Bemmel, "J.U.L., Urbi Bruxell. ab Actis", écrit en l'honneur de la canonisation (en 1622) des deux premiers saints jésuites, Ignace de Loyola et François-Xavier, avec comme titre: Sanctorum Ignatii et Xaverii, in divos relatorum triumphus Bruxellae, ab aula et urbe celebratus, Bruxelles, apud J. Pepermannum, s. d. (approbation datée du ). Étant décédé en 1620, il est peu probable qu'il soit l'auteur de ce livre consacré à un événement de 1622, malgré la mention de son nom dans le titre[2].

HéraldiqueModifier

Armoiries de la famille van Bemmel
Blasonnement:

"d'azur à trois violons au naturel posés la tête en bas, au chef de gueules chargé d'un lion rampant d'or[3]"

BibliographieModifier

  • Jean-François Foppens, Bibliotheca Belgica, I, p. 325.
  • Henne et Wauters, Histoire de Bruxelles.
  • Piron, Levensbeschryving.
  • Auguste Vander Meersch, Gabriel Van Bemmel, dans : Biographie nationale de Belgique, tome II, col. 147-148.

NotesModifier

  1. Bibliographie historique de la Compagnie de Jésus.
  2. Selon Carlos Sommervogel (Bibliothèque de la Compagnie de Jésus, 9 vol., Bruxelles / Paris, 1890-1900) l'auteur serait le père Maximilien Van Habbeke (1580-1637), poète latin de renom. Toutefois, les Mémoires pour servir à l'histoire littéraire des dix-sept provinces des Pays-Bas de Jean-Noël Paquot (Bruxelles, Imprimerie Académique, 1768, volume 14, pp. 203-208) ne fait pas figurer cet ouvrage parmi les œuvres du père Van Habbeke.
  3. Breuls de Tiecken, Armorial bruxellois

Articles connexesModifier

Liens externesModifier