Gabriel Guillemot

journaliste, romancier et auteur dramatique français
Gabriel Guillemot
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
John WilkesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Gabriel Guillemot, né à Thiers le [1] et mort à Paris 17e le [2], est un journaliste, auteur dramatique et romancier français.

BiographieModifier

Fils du receveur municipal de Thiers, polytechnicien, journaliste républicain, parfois sous son nom propre mais aussi sous les pseudonymes de Guy Tomel et de John Wikes, en particulier au Messager des théâtres et au Figaro (1862) mais aussi dans de nombreux journaux dont Club, Le Nain jaune, Le Charivari, La Presse libre, Le Rappel, La Révolution française[3] ou encore au Corsaire, on lui doit des romans et des pièces de théâtre.

ŒuvresModifier

  • 1866 : L'Amour d'une ingénue, comédie en 1 acte, avec Émile Abraham, Théâtre du Gymnase, 6 septembre, Michel Lévy frères, 1866
  • 1868 : La Bohême, roman, illustration de Paul Hadol, A. Le Chevalier[4]
  • 1873 : L'Histoire montrée dans la lanterne magique, avec Edouard Lockroy et Camille Pelletan, Bibliothèque ouvrière
  • 1874 : Les Parents criminels, avec Henri Maret, Périnet et Roucoux
  • 1876 : Le Fils d'un de ces hommes,... scènes de la vie publique et de la vie privée sous l'Empire, Sandoz et Fischbacher
  • 1881 : Le Roman d'une bourgeoise, roman, G. Charpentier
  • 1889 : Maman Chautard, roman, Marpon et E. Flammarion
  • 1894 : Le Bas du pavé parisien, sous le pseudonyme de Guy Tomel, posthume, G. Charpentier et E. Fasquelle

Notes et référencesModifier

  1. Acte de naissance à Thiers, n° 35, vue 10/196. Né de père et de mère inconnus, il est légitimé par le mariage de Jean-Baptiste Guillemot et Marie-Anne-Clémence Boudet à Thiers le 25 janvier 1837.
  2. Acte de décès à Paris 17e, n° 198, vue 28/31.
  3. L'Avenir républicain (Troyes), 12 janvier 1879, p. 3.
  4. Analyse de l'ouvrage dans Jerrold Seigel, Bohemian Paris: Culture, Politics, and the Boundaries of Bourgeois Life (1830-1930), 1999, p. 144

BibliographieModifier

  • Revue d'Auvergne, vol. 2, 1885, p. 83 (nécrologie)
  • Camille Dreyfus, André Berthelot, La Grande encyclopédie, vol. 19, Lamirault et cie, 1886, p. 585

Liens externesModifier