Géraud II d'Armagnac

comte d'Armagnac

Géraud II d'Armagnac
Titre de noblesse
Comte d'Armagnac
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Ermengarde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Arnaud Bernard d'Armagnac (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Azivelle de Lomagne (d)
Sancha de Bergons (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Bernard III d'Armagnac
Géraud d'Armagnac (d)
Guillaume d'Armagnac (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Géraud II, comte d'Armagnac de 1063 à 1095, était fils de Bernard II Tumapaler, comte d'Armagnac et de Gascogne, et d'Ermengarde.

Son père est battu en 1063 et doit se soumettre au duc d’Aquitaine Guillaume VIII. Il préfère abdiquer et se retirer à Cluny, puis à Saint-Mont[1].

Il semble que son frère Arnaud-Bernard fut associé à la direction du comté de 1072 à 1080. En 1073, les deux frères combattirent Centule, vicomte de Lescar.

Il épousa Azivelle de Lomagne, fille d'Odon II, vicomte de Lomagne et veuve de Géraud Ier, seigneur d'Aubeissan. Il eut :

  • Bernard III ( † 1110), comte d'Armagnac ;
  • Géraud ;
  • Guillaume.

Veuf, il se remarie avec Sancha, veuve de Fedac, vicomte de Corneillan, et fille d'Arsieu Loup co-seigneur de Bergons, de Luppé, de Daunian, de Lapujolle et de Balembits[2].

SourcesModifier

  1. Robert Favreau, in Jean Combes (dir.), Histoire du Poitou et des Pays charentais : Deux-Sèvres, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Clermont-Ferrand, éditions Gérard Tisserand, , 334 p. (ISBN 2-84494-084-6, lire en ligne), p 141
  2. (en) Charles Cawley, « GASCONY », sur Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy, 2006-2016 (consulté le ).