Générations (radio)

radio hip-hop parisienne

Générations est une station de radio en région parisienne créée en 1992. Elle émet sur la bande FM à la fréquence de 88,2 MHz. Dirigée par Christophe Mahé, elle diffuse principalement du hip-hop et propose quelques émissions spécialisées, notamment en rap français, R'n'B et reggae.

Générations
Description de l'image Générations.jpg.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social 20e arrondissement de Paris
Propriétaire Espace Group
Slogan « Hip-hop soul radio »
Langue Français
Statut Radio privée de Catégorie B
Site web http://generations.fr/
Différents noms Espace FM (1987-1990)
EFM Intergénération (1990-1995)
Générations Paris Jazz (fusion avec Paris Jazz, 2002)
Historique
Création 1992
Diffusion hertzienne
AM  Non
FM  Oui
RDS  Oui
DAB+  Oui
Diffusion câble et Internet
Streaming  Oui

Elle appartient au groupe audiovisuel français Espace Group basé à Lyon. Elle est par ailleurs membre du GIE Les Indés Radios et du SIRTI.

Historique modifier

Une première radio amateur pirate est créée à l’hôpital gériatrique Charles-Foix d’Ivry-sur-Seine en 1987 par René Laforestrie, docteur en psychologie, président-fondateur de l’Association ADACPA, chevalier de La Légion d’honneur sous le nom de Espace FM. Elle commence à émettre en pirate depuis l’hôpital d'Ivry. Son objectif était de faire parler les vieux, mais également d'accueillir des jeunes au sein de l'hôpital[1]. La radio ne pouvait être à peine captée dans l’hôpital, et encore, la puissance trop faible de l’émetteur ne permettait pas de la capter des villes d'Ivry et de Vitry dans le département du Val-de-Marne. Comme collaborateur à cette radio, il avait nommé André Fertier responsable de la communication, qu’il avait précédemment embauché en 1985 pour occuper le poste de responsable de l’Espace Musique l’un des nombreux ateliers de créativité que le docteur Laforestrie avait implantés en faveur des personnes âgées hospitalisées à Charles-Foix Jean-Marc Rosier responsable technique et chargé de l’animation des émissions et de la programmation musicale assisté d’une animatrice Dans la continuité des actions initiées par le docteur Laforestrie, cette radio avait pour objectif de casser le ghetto des mouroirs en permettant la rencontre entre le monde des enfermés et le monde de la cité, faciliter et promouvoir l’échange entre la vie, la culture de la jeunesse et la vie, le passé culturel des personnes âgées hospitalisées. Déçu des résultats de cette première radio qui ne répondait pas à son projet initial car n’étant captée qu’à l’intérieur de l’Hôpital il prend la décision de passer sur 107 Mgh et grâce à un nouveau émetteur de 200 W qu’il avait acquis auprès du Président des Radios Libres on pouvait nous écouter dans un rayon de 30 km.Le CSA (1),ayant constaté que notre petite radio EFM émettait sans autorisation et sur la 107 Mgh réservée à cette époque à l’Armée Française a mis fin en Octobre 1990 à 4 ans de tolérance en engageant une procédure juridique de saisie .Le Docteur Laforestrie et le Directeur de l’Hôpital sont convoqués au Commissariat de Police du 13 eme arrondissement de Paris à la demande du Procureur de la République. Il met donc fin en Octobre 1990 à cette première expérience et ferme cette petite radio amateur pirate interne à l’hôpital en octobre 1990 et se sépare de l'équipe.

Le 1er mai 1991, le docteur Laforestrie lors d’une émission (La Marche du Siècle, débat 20h30-22, 1er mai 1991) qui présentait les actions dans le domaine de la créativité qu’il avait implantées en faveur des personnes âgées à l’hôpital Charles-Foix, il avait exprimé à l’antenne le souhait d’obtenir une autorisation de fréquence radio en faveur des personnes âgées et la jeunesse toutes les deux culturellement associées. Le CSA a répondu favorablement à sa requête et René Laforestrie via son association « ADACPA » a reçu en mai 1991 confirmation de l’obtention d’une fréquence radio temporaire 24h/24h d’un an. Officiellement, une nouvelle radio « EFM Intergénération » créée par René Laforestrie, président-fondateur de l’association ADACPA (Association pour le développement des ateliers de créativité pour personnes âgées) était née avec une équipe de jeunes professionnels de la radio et il nomme en mai 1991 Patrice Grassi directeur de la programmation et directeur technique avec pour mission de construire le nouveau studio radio aux normes exigées par le CSA et proposer un programme musical. Ce dernier construit le nouveau studio et propose une programmation hard rock. Pendant l’année 1992, deux autres responsables de la programmation chargés exclusivement des émissions matinales (6h-14h) succèdent à M. Grassi : Christian Bittoneau, remplacé en septembre 2012 par Éric Berthelot.

En 1992 nous accueillons dans nos nouveaux studios les responsables chargés du contrôle technique des studios . Ayant répondu aux normes imposées par le CSA ,le 15 Juin 1992 notre radio sous son nouveau nom, « EFM Intergénération » est définitivement autorisée à émettre sur la bande FM parisienne par le CSA en mi-fréquence (6h-14h, 19h-23h), en partage avec Ici et Maintenant[2].

Naissance de la radio Génération 88.2 modifier

René Laforestrie Président Fondateur de la Radio Générations 88.2 ( 1992-2002)

La rencontre du docteur Laforestrie en 1992 avec Mark Bombattak sera déterminante pour l’avenir de la radio, qui prendra le nom de Générations 88.2. Ce dernier le convaincra de la pertinence de faire de la radio Générations 88.2 une radio consacrée à la musique Rap, d’autant plus convaincu qu’il était également sensibilisé par son jeune fils François (qui plus tard occupera des fonctions importantes de co-directeur commercial et de la programmation à Générations 88.2, en binôme avec Christophe Neny). François Laforestrie était un adepte, un passionné de cette culture et à l’émergence du rap en France en provenance des États-Unis, musique qui exprimait l’âme de la jeunesse en souffrance de ce pays.

Le docteur Laforestrie nomme Mark Bombattak directeur de la programmation, qui sera l’âme de Générations 88.2 pour la tranche horaire du soir 19h-23h, consacrée exclusivement à la musique rap, et carte blanche lui est donnée pour organiser les soirées de la radio Générations. La gestion des tranches horaires matinales et de sa programmation matinale (6h-14h) confiée en 1993 à Michel Berger et sa mission prendra fin en octobre 2002, date de la fusion de radio Générations 88.2 avec Paris Jazz.

Au départ de Mark, son ami Dan est nommé en 1997 directeur de la programmation de radio Générations 88.2 et Bruno Laforestrie directeur d’antenne.

En 1992, Dj Bronco fait ses premières apparitions radiophoniques sur l'antenne, rejoint par Dan. Laurent. Thierry Riou animait l'émission de jazz Bleu Citron. Une nouvelle programmation rap apparaît dans les tranches horaires de fin de soirée dont Marc[Qui ?] a été le principal animateur et responsable, les matinales et le week-end étant réservés aux personnes âgées et différentes émissions culturelles (peinture, classique, histoire, etc. et l’émission quotidienne de René Laforestrie à 13h avec des personnes âgées hospitalisées).

Le rappeur Zoxea des Sages Poètes de la rue anime l'émission Quoi de neuf baby à partir de 1994.

Générations verra l'émergence dans cette période la nouvelle scène du rap français incarnée notamment par Kery James, la mafia K1fry et le collectif Time Bomb, dont les premiers freestyles seront faits en direct sur l'antenne.

Le , le CSA renouvelle son autorisation d'émettre entre 7 h et 14 h et 19 h et 23 h avec un partage de fréquence avec Ici et maintenant[3].

Il est décidé en 1997 de transférer les émissions du soir à Paris et Bruno Laforestrie prend la direction opérationnelle de la radio. Il sera nommé de 2009 au 31 décembre 2011 président de Générations ; René Laforestrie continue d'animer une émission quotidienne destinée aux personnes âgées, émissions qui prendront fin en avec la nouvelle configuration de Générations 88.2. En 2002, Générations fusionne avec Paris Jazz et un nouvel ensemble dénommé « Générations Paris Jazz » est autorisé par le CSA en catégorie B. Cependant, le jazz est progressivement abandonné, jusqu'à être définitivement remplacé par le format hip-hop.

En 2008, Générations réalise la troisième version de son site Internet, en y affectant plus d'interactivité, plus de contenus et plus de musique. Le site devient rapidement le premier site internet de radio locale en France[réf. nécessaire]. En , la radio inaugure sept[Passage contradictoire] nouvelles webradios thématiques : Rap français, Rap français Gold, Rap US, R&B, Reggae, Funk & Soul, en confiant la programmation aux DJs de la station. La radio est donc non seulement diffusée dans toute l'Île-de-France, mais aussi dorénavant dans le monde entier sur le site officiel de la station. Médiamétrie crédite la station de 1,8 point d'audience cumulée en Île-de-France[réf. nécessaire]. Fin 2008, ses studios sont situés dans le 20e arrondissement de Paris, et déménageront en 2012.

En 2011, la radio change de direction avec le départ de Bruno Laforestrie.

En , elle est autorisée par le CSA à reprendre les programmes de Sun 101.5 à Lyon, détenue elle aussi par Espace Group. Elle obtient alors sa première fréquence en province avec des décrochages locaux.

Ligne éditoriale modifier

La ligne éditorial de Générations garde deux parti pris : jouer tous les classiques du répertoire français et international. On vit l'époque Sefyu, Ol Kainry, Youssoupha, Alibi Montana, LIM, La Fouine, mais aussi Sean Paul, T.I., Ne-yo, Chris Brown, 50 cent, Kanye West et bien d'autres.

Diffusion sur internet modifier

En 2008, Générations réalise la troisième version de son site internet, décidée à y introduire plus d'interactivité, plus de contenus et plus de musique. Le site devient le premier site internet de radio locale en France[réf. nécessaire]. Lors de la révolution numérique, la station inaugure quatre[Passage contradictoire] webradios en , en confiant la programmation aux DJs de la station. En , la radio étend son activité sur le web avec notamment de multiples webradios ou encore une web TV. Aujourd'hui[Quand ?], ces webradios sont au nombre de trente-et-un.

Compilations modifier

Plusieurs compilations ont été commercialisées sous le nom de la radio :

  • 2007 : Générations 88.2 (Coffret 15 CD) [4]
  • 2013 : Générations Funk (Coffret 2 CD)
  • 2013 : Générations Hip-Hop Soul Radio (Coffret 4 CD)
  • 2013 : Générations Soul (Coffret 2 CD)
  • 2013 : Générations Funk Vol. 2 (Coffret 2 CD)
  • 2014 : Générations Reggae Dancehall (Coffret 2 CD)

Bibliographie modifier

René Laforestrie, publications et communications, presse écrite et audiovisuelle

:
  • Livres
  • Docteur René Laforestrie président Fondateur Radio Générations 88.2 et Mark Bombattak in Nicolas Rogès BOULOGNE Une école du rap français pp163-188 .Éditions-JCLattès .N° d’édition: 03- Dépôt légal mai 2023
  • Docteur René Laforestrie in : Brice Niclet : « Générations : Des Freestyles à l’hôpital »2019
    • L’âge de créer, 1991, Éditions Bayard Presse-Centurion
    • Vieillesse et Société à l’écoute de nos aînés, 1997, Éditions l’Harmattan
    • in Alain de Sedouy, De quoi souffrez-vous Docteur, 1989, édition Orban
  • Presse, télévision et radio
    • FR3, La Marche du Siècle, débat 20h30-22h, « Le crépuscule de la mémoire », 1er mai 1991
    • (1) Les retraités de l’Hôpital d’Ivry interdits de bande FM Le Parisien 94 samedi -dimanche 4-5/5/91
    • France Culture, émission Mise au point, 18h30-19h30, 5 juin 1991
    • Le Parisien, « Les personnes âgées investissent les ondes », 29 octobre 1992
    • Notre temps, numéro 279, p. 84 : « Le nouveau service radio de l’hôpital », mars 1993
    • Le Parisien . Voyage au cœur de l’Hôpital Charles-Foix samedi-dimanche 7novembre 1993
    • Journal Le Monde : « FM et rides », 30 mai 1990, page 17 (M. Arendu)
    • Journal Le Monde : « À Ivry-sur-Seine, l’hôpital fait de la radio. Une expérience originale… », 22-23 octobre 1995 (propos recueillis)
  • « La radio 88.2 » : Colloque organisé par le CODERPA, 19 octobre 1993.
  • La radio 88.2, Intergénération : VVe congrès international francophone de gérontologie, Strasbourg, 9-12 octobre 1994.

Voir aussi modifier

Article connexe modifier

Lien externe modifier

Notes et références modifier

  1. « Les fiches radio > Générations ( Espace FM - EFM Intergénération ) (75) », sur www.schoop.fr (consulté le )
  2. legifrance, « Décision du CSA », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le ).
  3. « décision CSA », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le )
  4. « Generations 88.2 (Coffret 15 CD) », sur fraparchive.com (consulté le )