Ouvrir le menu principal

Générations (radio)

Générations
Description de l'image Générations.jpg.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social 20e arrondissement de Paris
Propriétaire Espace Group
Slogan « Hip-hop soul radio »
Langue Français
Statut Radio privée de Catégorie B
Site web http://generations.fr/
Différents noms E-FM Inter génération (1992)
Générations Paris Jazz (fusion avec Paris Jazz, 2004)
Générations FM
Historique
Création 1992
Diffusion hertzienne
FM Oui Oui
Diffusion câble et Internet

Générations est une station de radio en région parisienne créée en 1992. Elle émet sur la bande FM à la fréquence de 88,2 MHz. Dirigée par Christophe Mahé, elle diffuse principalement du hip-hop et propose quelques émissions spécialisées, notamment en rap français, R'n'B et reggae.

Elle appartient au groupe audiovisuel français Espace Group basé à Lyon. Elle est par ailleurs membre du GIE Les Indés Radios et du SIRTI.

HistoriqueModifier

Générations est créé en 1987 par René Laforestrie docteur en Psychologie sous le nom de Espace FM. Elle commence à émettre en pirate depuis l’hôpital Gériatrique Charles Foix d'Ivry. Son objectif était de faire parler les vieux mais également d'accueillir des jeunes au sein de l'hôpital[1]. La radio pouvait être captée autour des villes d'Ivry et de Vitry dans le département du Val-de-Marne.

Dans les années 1990, elle prend le nom de E-FM Inter génération. Elle bénéficie en avril 1991, après l’émission «La Marche du Siècle France 3 » d'une autorisation d'émission temporaire en partage de fréquence avec la radio Ici et Maintenant.

Le 15 juin 1992, EFM Intergénération est définitivement autorisé à émettre sur la bande FM parisienne par le CSA [2]

En 1992 Dj Bronco fit ses premières apparitions radiophoniques sur l'antenne, très vite rejoint par Dan. Laurent,Thierry Riou animait l'émission de jazz Bleu Citron

Une nouvelle programmation RAP apparaît dans les tranches horaires de fin de soirée dont Marc a été le principal animateur et responsable,les matinales et le week-end étant réservés aux personnes âgées.

Le rappeur Zoxea des sages poètes de la rue anime une émission à partir de 1994 qui restera célèbre "Quoi de neuf baby"

Générations verra l'émergence dans cette période la nouvelle scène du rap français incarnée notamment par Kery james et la mafia K1fry et le collectif TIME BOMB dont les premiers freestyles seront faits en direct sur l'antenne

Le 19 avril 1995 , le CSA renouvelle son autorisation d'émettre entre 7h et 14 h et 19h et 23h avec un partage de fréquence avec Ici et maintenant [3]

Le 5 décembre 1995, la radio EFM intergénération est autorisée par le CSA a changé de nom pour prendre celui de Générations[4]

Dans le cadre du développement de la radio il est décidé en 1996-1997 de transférer les émissions du soir à Paris et Bruno Laforestrie prend la direction opérationnelle de la radio . René Laforestrie continue d'animer une émission quotidienne destinée aux personnes âgées,émissions qui prendront fin en octobre 2002 avec la nouvelle configuration de Générations 88.2En 2002, Générations fusionne avec Paris Jazz et un nouvel ensemble dénommé « Générations Paris Jazz » est autorisé par le CSA en catégorie B . Cependant, le Jazz est progressivement abandonné jusqu'à être définitivement abandonné par le format hip-hop.

En 2008, Générations réalise la troisième version de son site internet, en y affectant plus d'interactivité, plus de contenus et plus de musique. Le site devient rapidement le premier site internet de radio locale en France[réf. nécessaire]. En novembre 2008, la radio inaugure sept[Contradiction] nouvelles webradios thématiques : Rap français, Rap français Gold, Rap US, R&B, Reggae, Funk & Soul, en confiant la programmation aux DJs de la station. La radio est donc non seulement diffusée dans toute l'Île-de-France, mais aussi dorénavant dans le monde entier sur le site officiel de la station. Médiamétrie crédite la station de 1,8 point d'audience cumulée en Île-de-France[réf. nécessaire]. Fin 2008, ses studios sont situés dans le 20e arrondissement de Paris, et déménageront en 2012.

En 2011, la radio change de direction avec le départ de son dirigeant Bruno Laforestrie.

En , elle est autorisée par le CSA à reprendre les programmes de Sun 101.5 à Lyon, détenue elle aussi par Espace Group. Elle obtient alors sa première fréquence en province avec des décrochages locaux.

Ligne éditorialModifier

La ligne éditorial de Générations garde deux parti pris : jouer tous les classiques du répertoire français et international. On vit l'époque Sefyu, Ol Kainry, Youssoupha, Alibi Montana, LIM, La Fouine mais aussi Sean Paul, T.I., Ne-yo, Ludacris, 50 cent, Kanye West et bien d'autres.

Diffusion sur internetModifier

En 2008, Générations réalise la troisième version de son site internet, décidée à y introduire plus d'interactivité, plus de contenus et plus de musique. Le site devient le premier site internet de radio locale en France[réf. nécessaire]. Lors de la révolution numérique, la station inaugure quatre[Contradiction] webradios en , en confiant la programmation aux DJs de la station. En , la radio étend son activité sur le web avec notamment de multiples webradios ou encore une web TV. Aujourd'hui[Quand ?], ces webradios sont au nombre de dix-huit.

CompilationsModifier

Plusieurs compilations ont été commercialisées sous le nom de la radio :

  • 2007 : Générations 88.2 (Coffret 15 CD)
  • 2013 : Générations Funk (Coffret 2 CD)
  • 2013 : Générations Hip-Hop Soul Radio (Coffret 4 CD)
  • 2013 : Générations Soul (Coffret 2 CD)
  • 2013 : Générations Funk Vol. 2 (Coffret 2 CD)
  • 2014 : Générations Reggae Dancehall (Coffret 2 CD)

RéférencesModifier

  1. « Les fiches radio > Générations ( Espace FM - EFM Intergénération ) (75) », sur www.schoop.fr (consulté le 14 janvier 2019)
  2. legifrance, « Décision du CSA », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 14 novembre 2019)
  3. « décision CSA », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 14 novembre 2019)
  4. « décision CSA », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 14 novembre 2019)

Voir aussiModifier