Ouvrir le menu principal

Fusillade de Dayton
Image illustrative de l’article Fusillade de Dayton
Le Ned Peppers Bar le lendemain de la fusillade.
Carte

Localisation 419 East 5th Street
Dayton, Ohio (États-Unis)
Coordonnées 39° 45′ 26″ nord, 84° 11′ 04″ ouest
Date
1h05 (EDT UTC−04:00)
Type Fusillade de masse
Armes Pistolet de type AR-15 utilisant .223 Remington avec un chargeur de tambour à 100 cartouches[1],[2],[3]
Morts 10 (y compris le tireur)
Blessés 27 (14 de coups de feu)[4]
Auteurs présumés Connor Stephen Betts
Participants 1

Géolocalisation sur la carte : Ohio

(Voir situation sur carte : Ohio)
Fusillade de Dayton

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Fusillade de Dayton

La fusillade de Dayton est une fusillade survenue le à Dayton, dans l'Ohio. Elle a fait neuf victimes et 27 blessés, le tueur a été abattu[5].

Sommaire

Déroulement et bilanModifier

Un homme nommé Connor Betts[6], âgé de 24 ans, portant un gilet pare-balle, muni d'un fusil d'assaut et de nombreuses munitions, a ouvert le feu devant un bar d'un quartier animé de la ville de Dayton vers 1 heure du matin[5]. La fusillade a duré entre trente secondes[6] et une minute[5], la police étant en patrouille dans le quartier et intervenant très rapidement en abattant le tireur[6]. Il a causé la mort de neuf personnes, dont sa sœur (qui l'avait accompagnée plus tôt sur les lieux en voiture[6]), âgée de 22 ans, trois femmes et trois hommes noirs ainsi que deux hommes blancs, et a fait vingt-sept blessés[5].

EnquêteModifier

Les motivations du tireur sont inconnues[6], la police enquête dans son entourage et sur les réseaux sociaux[5].

PersonnalitéModifier

Peu après l'attaque, les forces de l'ordre ont confirmé que le tireur était Connor Stephen Betts, un homme de 24 ans, venant de Bellbrook, dans l’État de l'Ohio[7],[8],[9]. Sur le compte Twitter de Betts, il se décrit comme de gauche, fan d'anime et metalleux. Il avait posté des tweets opposés à Donald Trump et soutenant Elizabeth Warren, le socialisme et Satan[10],[11],[12]. Bien que beaucoup de ses tweets étaient banals et apolitiques, il avait retweeté des messages qui soutenaient le mouvement antifa, s'opposaient aux agents de contrôle de l'immigration et des douanes des États-Unis (ICE) et aux policiers américains. Quelques heures avant d'ouvrir le feu à Dayton, il « likait » un post en faveur du contrôle des armes à feu, et plusieurs concernant la fusillade d'El Paso en 2019, dont un tweet qui qualifiait le tireur d'El Paso de terroriste et de suprémaciste blanc[12].

Succession avec la fusillade d'El PasoModifier

Article détaillé : Fusillade d'El Paso.

Cette fusillade a eu lieu quelques heures après celle à caractère raciste d'El Paso[6],[5]. Il s'agit des 250e et 251e fusillades ayant touché quatre personnes ou plus depuis le début de l'année 2019 selon l'ONG Gun Violence Archive (en)[5].

RéférencesModifier

  1. Ben Kesling, « Dayton Shooter Used AR-15 Pistol, Smaller Version of Popular Rifle », The Wall Street Journal,‎ (lire en ligne)
  2. Cameron Knight, « Dayton shooter used a gun that may have exploited an ATF loophole », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  3. Larry Buchanan et K.K. Rebecca Lai, « How State Laws Allowed Military-Style Guns Used in Dayton and El Paso Shootings », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  4. Scripps National, « Dayton shooting: Police still trying to determine motive, say 14 injured suffered gunshot wounds », WCPO-TV,
  5. a b c d e f et g Le Monde avec AFP, « En moins de 24 heures aux Etats-Unis, deux fusillades font 29 morts », Le Monde, Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  6. a b c d e et f Le Monde avec AFP, « Etats-Unis : les neuf victimes de la fusillade de Dayton ont été identifiées », Le Monde, Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  7. « Connor Stephen Betts identified as Dayton suspected shooter; Suspect's sister found dead, sources say », ABC-7,‎ (lire en ligne)
  8. « Dayton shooting: Nine confirmed killed, gunman also dead », BBC, BBC,‎ (lire en ligne)
  9. CBS/AP, « 9 killed in Dayton, Ohio, in second U.S. mass shooting in 24 hours », CBS/AP,‎ (lire en ligne)
  10. Alex Kasprak, « Was Dayton Mass Shooter a Self-Described ‘Pro-Satan Leftist Who Supported Elizabeth Warren’? », Snopes, (consulté le 5 août 2019)
  11. Jessica McBride, « Connor Betts: Twitter Posts on Being a Leftist, Guns », Heavy.com, (consulté le 4 août 2019)
  12. a et b Paul P. Murphy, Konstantin Toropin, Drew Griffin et Scott Bronstein, « Dayton shooter appeared to have leftist Twitter feed », CNN,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier