Fuse (discothèque)

club techno à Bruxelles
Fuse
Type nightclub
Lieu Bruxelles Drapeau de la Belgique
Coordonnées 50° 50′ 07″ nord, 4° 20′ 41″ est
Inauguration 1994
Nb. de salles 2
Site web Fuse.be

Le Fuse, est un nightclub bruxellois. Ce dernier est créé en 1994 par Thierry Coppens et Peter Decuypere, spécialisé dans la diffusion de la musique électronique[1]. Il ferme en 2023.

Historique modifier

L'établissement est installé sur l'emplacement d'un cinéma transformé par son propriétaire en discothèque, sur deux étages, pour la communauté espagnole[2]. Le fuse ouvre en avril 1994 avec une salle house et une seconde pour la techno ; les débuts sont difficiles[2]. Depuis les débuts le DJ-résident est Pierre[3].

De multiples artistes-Dj jouent au Fuse comme Laurent Garnier, Daft Punk, ou Aphex Twin[2]

Le Fuse est longtemps reconnu comme une référence dans le monde de la techno en Belgique[2],[4],[5],[6]. Charlotte de Witte y a une résidence depuis le milieu des années 2010.

Après 29 ans d'existence, le Fuse est toutefois contraint de fermer ses portes le 12 janvier 2023[7].

Après une mobilisation des adeptes de musique techno, la ville de Bruxelles capitule et le fuse ouvre de nouveau ses portes[8]

Notes et références modifier

  1. Anne-Cécile Huwart, « Rencontre avec Thierry Coppens, le patron du Fuse - Dix ans de beats rue Blaes », Le Soir,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  2. a b c et d Aline Glaudot, « Le Fuse: un club, un héritage et plus encore », sur rtbf.be,
  3. Valentin Dauchot, « Derrière les platines de DJ Pierre », sur lalibre.be,
  4. « Le Fuse élu meilleure boîte de nuit de Belgique », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  5. Pierre Boonen, « Depuis 20 ans, le Fuse célèbre la techno », Le Soir du 19 avril 2014, p. 11
  6. Sébastien Paulus, « Fuse, Mirano, C12, Barrio Cafe : voici les meilleurs endroits pour teufer à Bruxelles », sur metrotime.be,
  7. « Vie nocturne: le Fuse ferme ses portes à Bruxelles », sur Le Soir, (consulté le )
  8. Emilie Vanhemelen, « Réouverture du Fuse : le directeur de l'établissement reste inquiet », sur BX1, (consulté le )

Articles connexes modifier

Liens externes modifier