Friedrich Vogt

personnalité politique allemande
Friedrich Vogt
Vogt-friedrich-1912-s463.jpg
Fonction
Député du Reichstag
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Büttelbronn (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Büttelbronn (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Fédération des agriculteurs et des viticulteurs du Wurtemberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Friedrich Vogt (né le à Büttelbronn et mort le dans la même ville) est un propriétaire foncier, maire et député du Reichstag.

BiographieModifier

Vogt étudie à l'école primaire puis à l'académie agricole de Worms (Dr. Scheider). Il sert du 1er janvier 1873 à la fin du mois d'août 1874 dans le 123e régiment de grenadiers (de). À partir d'août 1882, il est maire de Büttelbronn, paroisse de Steinbach et parfois aussi député de l'assemblée du grand-bailliage de Künzelsau (de).

De 1903 à 1918, il est député du Reichstag pour la 12e circonscription de Wurtemberg (Gerabronn (de), Crailsheim (de), Mergentheim (de), Künzelsau (de))[1]. Il est membre de la Fédération des agriculteurs et appartenait aux groupes parlementaires suivants du Reichstag: Association économique (de), Fédération des agriculteurs et Parti conservateur allemand. De 1912 jusqu'à la fin de la monarchie, il est membre de la deuxième chambre des États de Wurtemberg (de) et représente la circonscription de Mergentheim. De 1919 à 1920, il est mandaté à l'Assemblée constitutionnelle de l'État (de) pour la Fédération des agriculteurs et des viticulteurs du Wurtemberg (de) (WBWB). De 1920 à 1924, il est de nouveau membre du parlement de l'État (de) de Stuttgart.

BibliographieModifier

  • Frank Raberg: Biographisches Handbuch der württembergischen Landtagsabgeordneten 1815–1933. Im Auftrag der Kommission für geschichtliche Landeskunde in Baden-Württemberg. Kohlhammer, Stuttgart 2001, (ISBN 3-17-016604-2), S. 954. 

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Carl-Wilhelm Reibel: Handbuch der Reichstagswahlen 1890–1918. Bündnisse, Ergebnisse, Kandidaten (= Handbücher zur Geschichte des Parlamentarismus und der politischen Parteien. Band 15). Halbband 2, Droste, Düsseldorf 2007, (ISBN 978-3-7700-5284-4), S. 1242–1245.