Fred Akuffo

Le lieutenant-général Frederick William Kwasi Akuffo (Fred Akuffo) (né le au Ghana, mort le ) était un militaire et un homme d'État. Il est un ancien Chef d'État-Major de la Défense (en) des Forces armées du Ghana et le président du Ghana et président du Conseil Militaire Suprême (en) (SMC) au Ghana de 1978 à 1979.

Fred Akuffo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Gen. F.W.K. Akuffo
Fonctions
Président du Ghana
-
Ministre de la Défense (en)
-
Biographie
Naissance
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Akropong (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
Frederick William Kwasi AkuffoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Académie royale militaire de Sandhurst
Presbyterian Boys' Secondary School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Parti politique
Arme
Ghana Army (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Conflit

Arrivé au pouvoir par un putsch militaire, il a été renversé dans un autre coup d'État militaire et exécuté trois semaines plus tard[1].

Jeunesse et éducationModifier

Fred Akuffo est né à Akropong (en) dans la Région Orientale du Ghana. Il a fait ses études secondaires en 1955 à l'école secondaire presbytérienne pour garçons d'Odumase Krobo, au Ghana. Engagé ensuite l'armée du Ghana, il a notamment été formé à l'Académie royale militaire de Sandhurst, au Royaume-Uni, et au National Defence College en Inde en 1973.

Il était marié à Emily Akuffo.

CarrièreModifier

Au cours de sa carrière militaire, il a servi comme commandant de l'École d'entraînement d'unités aéroportées à Tamale, puis du 6e Bataillon d'infanterie de l'armée du Ghana, entre 1969 et 1970. Il a ensuite été promu au rang de commandant de la 2e brigade. Il a supervisé le passage à la circulation à droite au Ghana le 4 août 1974, dans le cadre de l'opération « Keep Right ». Ce changement s'est bien déroulé et a entraîné peu d'accidents.

Il est ensuite devenu commandant de l'armée, en avril 1974, et Chef d'état-major, en avril 1976.

PolitiqueModifier

Le 9 octobre 1975, Fred Akuffo a été nommé membre du Conseil militaire suprême, alors au pouvoir, en raison de sa position en tant que commandant de l'armée ghanéenne. Le 5 juillet 1978, il a dirigé une révolution de palais pour renverser le chef de l'État, le général Acheampong. Il a poursuivi les préparatifs en cours pour le retour du Ghana à la règle constitutionnelle, mais son gouvernement a à son tour été renversé, le 4 juin 1979, par un soulèvement militaire de sous-officiers de l'armée du Ghana dirigé par le capitaine d'aviation Jerry Rawlings et le Conseil révolutionnaire des forces armées.

ExécutionModifier

Il a été exécuté avec d'autres hauts responsables militaires le 26 juin 1979 dans les quartiers militaires de Teshie, au Ghana.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Brief Profile: Frederick William Kwasi Akuffo », Justice Ghana (consulté le ).

Liens externesModifier