Frank Layden

joueur de basket-ball américain

Frank Layden, né le , est un ancien entraîneur et dirigeant du Jazz de l'Utah, ainsi qu'un ancien joueur et entraîneur de l'université de Niagara.

Frank Layden
Image dans Infobox.
Frank Layden en 1988.jpg
Biographie
Naissance
Surnom
The JudgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Université de Niagara
Fort Hamilton High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfant
Scott Layden (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sport
Équipe
Niagara Purple Eagles men's basketball (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

CarrièreModifier

En 1979, il est engagé pour devenir le manager général pour ce qui était à l'époque le Jazz de La Nouvelle-Orléans et devenir leur entraîneur (désormais basé à Salt Lake City) en 1981, remplaçant Tom Nissalke.Il en reste l'entraîneur pour sept saisons et demie. Il eut un rôle important dans la signature de Karl Malone au club. Il se retire de son poste d'entraîneur lors de la saison 1987-1988, se consacrant uniquement à la direction de l'équipe (il est alors remplacé au poste d'entraîneur par Jerry Sloan).

En 1984, il est nommé NBA Coach of the Year. Il remporte aussi le titre de NBA Executive of the Year ainsi que le trophée J. Walter Kennedy Citizenship (faisant de lui le seul à remporter ce trophée sans avoir jamais joué en NBA).

Il prend sa retraite du Jazz en 1998 et devint brièvement consultant pour les Knicks de New York, où son fils Scott Layden est manager général durant une période.

En 1998, il dirige l'équipe féminine des Utah Starzz en WNBA.

DétailsModifier

Layden est réputé pour son sens de l'humour, ce qui lui permet d'être commentateur de la vidéo Dazzling Dunks And Basketball Bloopers produite par NBA Entertainment en 1989.

En NCAA, Layden eut comme colocataire un autre futur entraîneur NBA, Hubie Brown.

Il vit à Salt Lake City où il est une véritable icône locale.

Liens externesModifier